Derniers sujets
Les votes de l'InterforumHier à 11:59InvitéÉpreuve 5 – Erika [Shingeki no Kyojin Rebirth/Titan Quest]Mar 16 Juil - 12:30InvitéUne triste ironie [PV Kathleen]Lun 15 Juil - 22:02Raphaëlle DespentesNiveau de langue (PV Raphaëlle Despentes)Lun 15 Juil - 21:41Raphaëlle DespentesUne interview inopinée [PV Tristan]Lun 15 Juil - 21:13Hélène LamaretVoxo Master [EVENT]Lun 15 Juil - 17:22Noctis BarbasUn garage et une Peste (PV Rory Sinclair)Lun 15 Juil - 12:44Rory SinclairAbsences et ralentissements - Misha & Min AhLun 15 Juil - 5:15Misha von LysenDépannage à Seinicile (PV Liam)Sam 13 Juil - 16:47Liam Gwennec
-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Héroïne
Zoé Lee

Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] Empty Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé]

Sam 25 Mai - 17:50




Avec
Chloé


Faites entrées les sœurs terribles !


En voilà une drôle de situation. Qui aurait pu imaginer que la gentille Zoé, celle qui a tant subit par le passé se retrouverait de ce côté du miroir.. Bon, ce n'est clairement pas la première fois qu'elle le fait et ça ne sera sûrement pas la dernière fois. Après tout, combien de fois elle s'est comportée comme une véritable peste pour faire plaisir à sa mère, pour être comme elle, surtout au magazine. Toutefois, elle s'en fichait complètement des regards des autres parce qu'ils avaient tellement l'habitude de voir une telle chose chez Audrey Bourgeois, que sur la copie miniature de cette femme, ils s'en fichaient. Puis cela lui permettait de faire ce qu'elle voulait et éviter de se faire écraser par la même occasion. Pourtant, ça lui faisait du mal, vraiment beaucoup de mal car le soir venu, elle se retrouvait toute seule avec elle-même, livré à sa solitude et à ses émotions et à ses actes.

En arrivant sur Paris, elle s'était jurée de ne pas recommencer, de repartir de zéro, hormis avec sa mère car elle n'acceptera jamais le fait que sa fille soit aussi docile, si faible. Jusqu'à présent elle avait réussi, mais il semblerait qu'elle doit faire une entorse dans sa promesse. Après tout, si elle est en France, c'est également pour pouvoir se rapprocher de sa famille. De sa mère, de son beau-père, mais aussi de sa demi-sœur. La relation avec Chloé n'a clairement pas été simple.. Elle ne semblait pas accepter l'arrivé de la petite blondinette. C'est une chose qu'elle peut parfaitement comprendre car cette grande révélation.. enfin elle était sûrement au courant déjà de l'existence de Zoé, autant que elle était au courant de Chloé et de la vie de sa mère sur Paris. Sauf que le fait de savoir et le fait de l'avoir sous les yeux, c'est deux choses complètement différentes.

Accepter l'existence physique de Zoé dans la vie de Chloé, c'est accepter que Audrey Bourgeois, leur mère en commun, ait trompé André Bourgeois, le Maire de Paris, pour faire une autre fille.. Fille qui en plus a vécu avec sa mère à New-York alors que Chloé, elle, n'a pu vivre qu'avec son père durant tant d'année. Tout est réuni pour que Chloé déteste Zoé et si la situation aurait été inverser, Zoé aurait sûrement réagit de la même façon. Néanmoins, tout ce qu'elle veut de son côté, c'est se rapprocher de sa famille et être accepter. La relation de Zoé avec sa mère.. cela n'a pas évolué, toujours la même. La relation de Zoé avec son beau-père André, une véritable révélation. Il a tout de suite été très gentil avec elle au point de lui donner tout un étage de l'hôtel rien que pour elle.. ce qu'elle avait refusé bien sûr, juste une chambre lui sera amplement suffisant.

Cela n'a pas dû jouer également dans la relation entre sœurs.. Zoé a voulu se rapprocher de Chloé en restant elle-même, mais immédiatement Chloé a repoussé sa demi-sœur. Tellement qu'elle refusait ne serait-ce même que de la voir au point de ne pas vouloir partager le même étage.. Pour cela que André a préféré mettre Zoé dans une chambre, dans un étage, le plus éloignée l'une de l'autre. Pourtant, Zoé ne voulait rien laisser passer. Chloé est sa sœur et Zoé veut absolument être proche d'elle. Malheureusement en vain.. Les deux jeunes blondes sont bien trop différentes l'une de l'autre.. Zoé ressemble bien plus à André, alors qu'ils n'ont pas de lien de parenté, tandis que Chloé ressemble à Audrey, leur mère en commun. L'alchimie ne passe pas du tout.. C'est une chose d'ailleurs que la petite blonde à mèche rose se questionne.. comment Audrey et André ont réussi à se mettre ensemble.. mais vu qu'ils se disputent en permanence, c'est à ce demander si eux même le savent.

En discutant avec Armand, le majordome de la famille, celui-ci lui expliqua beaucoup de chose. C'est un homme très gentil, qui a limite élevé Chloé au final car Audrey n'était pas là et André était toujours trop occupé, c'était donc Armand qui a prit la responsabilité de l'éduquer et l'élevé au mieux. Cela ne restait pas son père, mais c'est sûrement la personne qui connaît le mieux la petite Bourgeois. Bien sûr, il lui avait conseillé de rester elle-même et qu'un jour Chloé et Zoé finiront par s'entendre.. en espérant que Chloé réalise les véritables valeurs.. Cela restait peu probable, mais il lui conseilla sinon une chose.. Ce n'est pas la bonne façon, mais ça restait une solution, partager les mêmes passions et peut-être que les deux demoiselles pourront bien s'entendre. Ce n'était clairement pas la bonne solution, mais si cela lui permettrait de se rapprocher de sa sœur, peut-être que cela pourra être utile.

Bravant du coup les interdits de sa demi-sœur, Zoé prit les devants pour descendre à l'étage où se trouve la chambre de Chloé afin de pouvoir s'y rendre. Pour lui proposer une petite sortie entre sœurs, Zoé s'était déjà habillée pour l'occasion. Après tout, Chloé ne jure que par l'apparence et Zoé n'est pas la fille de la grande Audrey Bourgeois pour rien, elle sait parfaitement s'habiller, elle a l'œil. Ce n'est donc pas si compliqué que ça de bien présenter également.

Gardant sa folie de couleur, la jeune demoiselle mit un haut rayé jaune et noir, légèrement flottant, à la fois cintré et large. Un shorty jaune flashy également, attaché afin de créer un semblant de pantalon, légèrement éléphant. Le tout sublimé par une paire de bottes blanches à la semelle rouge pour accentuer la taille de Zoé pour la grandir un peu et surtout pour sublimer son corps et sa morphologie, le tout de marque de luxe, le haut étant même de la marque Gabriel. Bien sûr, maquillage, vernis à ongles, aidé par Armand bien sûr car sans lui, jamais il aurait pu réaliser autant de chose en si peu de temps.

Parfaitement habillé, une vraie petite bourgeoise, une vraie Bourgeois, même Audrey pourrait être fière de Zoé à l'heure actuelle. Bien sûr, l'habit ne fait pas le moine et il faut maintenant que son expérience de comédienne fasse le reste afin de parfaitement rentrer dans le rôle. Avant de frapper à la porte de la chambre de sa sœur, la jeune blonde prit une grande respiration pour se donner du courage et immédiatement après se mit à taper à la porte de la chambre du bout de son doigt avec assez de force pour être entendu. Même si Zoé a eu au moins la décence de frapper à la porte, elle n'attendit pas de réponse, elle entra directement dans la pièce. Pourquoi attendre l'autorisation après tout ?

- Chloé, j'ai pris la carte de André. Journée shopping ? La voiture nous attend en bas. On va se relooker et se moquer des pauvres qui ne savent pas s'habiller.

Une main sur les hanches, l'autre main en hauteur, légèrement cassé, de quoi bien pouvoir montrer à sa demi-sœur la fameuse carte de crédit qu'elle venait de parler. André est au courant de l'histoire, du moins que Zoé veut faire une tentative de rapprochement avec Chloé, ignorant la façon dont elle veut faire. Il avait bien sûr accepter de lui donner la carte de crédit, mais ça, Chloé n'est pas dans l'obligation de le savoir. Le plus important c'est qu'elle détient cette carte, tout ce qui compte. Puis une fois cette chose dite, Zoé se déhancha afin de pouvoir faire demi-tour pour quitter la chambre de Chloé. Le but est de l'invité à faire des folies, il fallait espérer que ça fonctionne, mais elle ne pouvait rester et réellement attendre d'être suivi, cela serait une preuve de faiblesse. Zoé propose, si Chloé le veut, elle viendra tout simplement, sinon tant pis, cela serait un coup pour rien.

La petite blondinette quitta donc la chambre, se dandinant, prit le chemin de l'ascenseur réserver aux propriétaires du Grand Paris afin de descendre tout en bas pour se rendre à la limousine que Armand avait préparer pour l'occasion. Ce n'est pas le chauffeur habituel, mais ni lui, ni Zoé ne voulait imposer cette expérience à une autre personne. Il s'est donc porté volontaire pour subir non une Chloé, mais deux ! Il avait déjà préparer un petit sac à main pour Zoé qu'elle prit au passage, restant dans son personnage, même pas un merci, rien du tout. Puis elle s'installa dans la limousine, de l'autre côté afin de laisser la première place à Chloé quand elle sera là. Attendant un peu, puis lorsqu'elle remarqua que Chloé arrivait, suite au signal de Armand, Zoé se mit à parler, bien fort pour être bien entendu.

- Jean-Pierre ! Mon verre ne va pas se remplir tout seul. Plus vite que ça !

Codage par Libella sur Graphiorum



La tenue de Zoé:
▼ Badges ▼
Chloé Bourgeois
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] 61cf3aff896f8131ffe7b150603b71db
Messages : 19
Date d'inscription : 13/05/2024

Chloé Bourgeois
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] 61cf3aff896f8131ffe7b150603b71db
Messages : 19
Date d'inscription : 13/05/2024

Impartiale
Chloé Bourgeois

Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] Empty Re: Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé]

Ven 31 Mai - 11:36


Faites entrées les sœurs terribles !





Quand on lui avait appris la nouvelle il y avait quelque temps de cela, Chloé n’avait pas aimé, et clairement, elle s’était sentie mise à mal par sa mère. Sa propre mère avait osé lui faire ça à elle ? Lui donner une moitié de sœur qu’elle connaissait à peine ? On ne lui avait jamais présenté sa demi-sœur, jusqu’à présent elle avait réussi à l’esquiver. Volontairement oui, jamais, elle n’aimerait cette sœur ?

Elle ne savait pas trop à vrai dire, elle n’avait jamais réellement considéré les gens et elle n’allait pas faire d’exception pour une pale copie d’elle-même. Elle était peut-être sa demi-sœur, mais Chloé avait du mal à accepter cette situation. Elle ne savait pas vraiment comment se comporter avec sa sœur, si elle devait être simplement méchante, ou faire comme d’habitude et l’écraser comme tout le monde ou simplement l’ignorer ?

Elle faisait partie des Bourgeois uniquement car sa propre mère l’avait décidé et avait fait avec un autre homme. A un moment donné ou ça allait probablement mal avec son père le maire de la ville. Devait-elle lui faire vivre un enfer car elle risquait de la remplacer ?

Après tout, sa mère emmenait sa moitié de sœur partout à New York et pas elle...quelque part, Chloé vivait mal la situation même si elle se refusait de l’admettre et qu’elle restait forte devant tout le monde. Son ego surdimensionnait l’aidait bien à se mettre en avant dans cette situation. D’autant plus qu’elle commençait à percer dans le domaine des influenceurs, pourquoi l’autre venait maintenant ? En fait ?

Avait-elle vraiment envie de faire des efforts pour cette moitié de sœur ? Chloé se retrouvait devant un sacré dilemme de fourberie. Chloé n’avait jamais voulu voir Zoe depuis qu’elle avait appris son existence, et elle vivait très bien sans elle ? Elle n’avait pas besoin d’une moitié de sœur à ses côtés pour la freiner dans son ambition de marcher à côté de sa mère en prouvant sa valeur. Pourquoi elle d’ailleurs ? Elle était le résultat d’une tromperie. Sa mère n’aimait plus son père à ce point pour oser lui faire ça ?

La blonde n’arrivait pas à l’accepter près d’elle et ne voulait pas faire d’efforts. Alors pourquoi avait-elle accepté la proposition de Zoe Lee ? Cette totale inconnue qui faisait partie de la famille par défaut ? Elle était habillée d’une horrible façon en plus, c’était totalement ridicule. Mais elle l’avait réussi l’exploit de la mettre en porte à faux et devant le fait accompli de devoir sortir avec elle.

Alors c’était pour ça que Chloé avait accepté sans doute, peut-être pour la tester, lui laisser une chance ? Et malgré elle découvrir qui était cette moitié de sœur ? qui n’avait de lien du sang que sa mère inaccessible. Elle ne lui avait pas donné l’autorisation d’entrer dans son espace privée, et jamais elle lui aurait accordée de toute façon, voir sa demi-sœur prendre autant son aise commençait à faire mouche chez la blonde.

« Bien, j’espère que tu sais ce qui t’attends Zoe. » déclarait Chloé alors qu’elle se levait de son fauteuil d’une grande marque de Luxe. Il était si confortable qu’elle y passait tout son temps hors de son lit.

« Bon ça va j’arrive, si tu iistes. » Elle levait les yeux au ciel prenant son sac en bandoulière enfilant sa veste de la marque Gabriel. Se dandinant elle se demandait bien comment elle avait eu la carte de crédit de son père. Elle roulait les yeux.

« Par contre, j’espère que tu ne vas pas sortir avec ces chaussures, elles sont ridicules et pas assez voyantes, mais je suis d’accord pour qu’on aille martyriser les pauvres gens, j’espère que tu as été à bonne école, on t'en trouveras d'autres comem on va relooker les pauvres. » rétorquait Chloé avant de suivre sa sœur pour aller monter dans la voiture. Elle arrivait alors à la hauteur du voiturier qui lui ouvrait et elle prenait place à la meilleure comme à chaque fois évidemment.

« Allons dépêchez-vous on n’a pas que ça à faire » disait-elle de façon désagréable. Avant de constater qu’enfin le verre pour Zoe et elles étaient arrivé servit sur un joli plateau en argent.

« Changez-moi le plateau trouvez-moi un plus brillant », le pauvre s’exécutait pour ramener un plateau plaqué or très brillant. La limousine démarrait, le silence s'installait tandis que Chloé détournait le regard de sa soeur.  Une bonne dizaine de minutes plus tard, une première boutique de Luxe faisait son apparition.

« Bon arrêtez-vous là, on va commencer ici » déclarais Chloé avant de sortir de la voiture après avoir finit son verre.


PV ZOE LEE




Dernière édition par Chloé Bourgeois le Mar 25 Juin - 20:12, édité 1 fois
▼ Badges ▼
Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Héroïne
Zoé Lee

Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] Empty Re: Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé]

Mar 4 Juin - 14:48




Avec
Chloé


Faites entrées les sœurs terribles !


- Par contre, j’espère que tu ne vas pas sortir avec ces chaussures, elles sont ridicules et pas assez voyantes, mais je suis d’accord pour qu’on aille martyriser les pauvres gens, j’espère que tu as été à bonne école, on t'en trouveras d'autres comme on va relooker les pauvres.

Dire que la jeune Zoé a fait exprès de ne pas mettre sa paire de converse fétiche juste pour éviter les moqueries de sa demi-sœur et pourtant, il semblerait que ça ait rater. En même temps, elle connaît l'attrait qu'elle peut avoir pour la marque Gabriel et également pour le fils de Gabriel Agreste, du moins c'est ce que sa mère lui a dit. Du coup ce n'est pas tellement étonnant, mais elle espérait sincèrement que Chloé ait une petite attention gentille envers elle dû fait qu'elle s'était très bien habillé, avec goût et avec classe. Sauf qu'elle s'attarde sur le petit point faible de sa tenue, du pur Chloé en soit donc au final, rien de bien étonnant.

Ce n'est pas pour autant que Zoé va sortir de son personnage et ne fit aucune remarque, aucune réaction étrange suite à cette remarque. En fait, tout ce qu'elle fit fut de monter dans la voiture en toisant du regard sa sœur et tout le monde à vrai dire. Après tout, Zoé est aujourd'hui la pire des pestes du monde, au même niveau que sa mère.. du moins elle va essayer car elle est clairement à un tout autre niveau. La jeune blondinette fut la première dans la voiture, suivit très rapidement Chloé qui suivit le pas, non sans demander à tout le monde d'accélérer le mouvement car elle n'a pas que ça à faire. Zoé ne disait rien pour autant car elle venait de recevoir sa coupe de champagne qu'elle récupéra en première alors que la seconde fut tendit en direction de Chloé.

- Changez-moi le plateau trouvez-moi un plus brillant
- Totalement incompétent aujourd'hui le personnel. À ce demander ce qu'ils ont en tête. Ridicule.

Heureusement qu'il fut très réactif, comme s'il s'attendait à cette remarque venait de Chloé car il revient très rapidement avec un plateau en or, parfaitement lustré, accompagné de sa coupe de champagne tout aussi rutilante. Au moins, elle sera heureuse de la sorte et c'est tout ce qui importe pour Zoé à l'heure actuelle, faire plaisir à sa sœur. Bon, aucun remerciement, c'est sûrement trop compliqué pour elle. La petite blonde voulait remercier le pauvre homme qui se pliait en quatre pour les enfants du Maire et pourtant, il n'avait jamais ne serait-ce qu'un seul remerciement. Il lui avait dit une fois quand Zoé eut la décence de lui dire merci pour un service rendu, c'est pour dire la tristesse de ce travail.

Enfin, elle devait jouer le jeu et rester dans son personnage et ça même si ça lui faisait mal au cœur. Restant contre la fenêtre de la voiture lorsqu'elle démarra, buvant son verre dans le plus grand des silences alors que Chloé faisait de même de son côté, sûrement également sur son téléphone, sur sa bague Alliance, qu'importe car à vrai dire Zoé faisait en sorte de ne pas trop regarder sa sœur. Zoé aurait aimé avoir une discussion avec elle, s'imaginant déjà passer des soirées toutes les deux à discuter et rigoler.. Sauf que cela risque d'être long et pour l'instant cela allait être que des longs silences, sûrement très gênant.

Les rues défilaient, dans le silence, laissant Zoé seule avec ses pensées, réfléchissant à ce qui pourrait bien se passer par la suite, à quel point elle va se sentir mal à l'aise à devoir se comporter exactement comme toutes les personnes qui l'ont maltraiter dans sa vie. Se mettant à leur place et se disant comment ils peuvent être comme ça car de son côté, cela l'a détruit de l'intérieur. Elle se sent mal dès qu'elle fait ne serait-ce qu'un peu de mal à une autre personne, même si c'est pour de faux pour elle, il n'empêche que pour les autres c'est la vérité. Cela détruira sûrement leur confiance en eux et sa propre confiance en elle car son image sera fausse auprès des autres. Ils penseront que Zoé est aussi méchante que le reste de sa famille alors qu'en réalité elle est toute l'inverse de ça, mais est-ce qu'elle a vraiment le choix pour se rapprocher de Chloé ?

- Bon arrêtez-vous là, on va commencer ici

Après quelques minutes de silences, la première fille de Audrey Bourgeois cassa le silence pour indiquer au chauffeur de s'arrêter. Zoé tourna très légèrement les yeux, déviant juste un peu le regard pour voir ce que sa demi-sœur indiquait. Comme il fallait s'en douter, une magnifique boutique où tout est sûrement très cher. Ce n'est pas les moyens qui leur manque, mais quand même, cela lui fait bizarre de devoir dépenser plus de cent euros dans un simple haut alors qu'un petit haut fait main par une gentille personne à vingt euros peut être bien plus beau et faire ressortir bien plus d'émotion.. Et pourtant, c'est ce qu'elle va faire aujourd'hui. Toutes les deux, elles vont sûrement dépenser plus d'un mois de salaire pour une personne lambda juste pour leur petit plaisir, une chose vraiment hallucinante pour la jeune Zoé.

La limousine finit par s'arrêter, se garant juste devant le magasin. Ce n'est clairement pas une place de parking, mais il ne fait que les déposer tout simplement, il se déplacera par la suite pour venir les reprendre par la suite. Le chauffeur quitta sa place afin de venir ouvrir à Chloé en premier lieu pour qu'elle puisse quitter la voiture afin de se retrouver devant le bâtiment. Sauf que la jeune Zoé ne bougeait pas elle comparé à sa sœur, après tout, elle est de l'autre côté de la voiture et elle ne va quand même pas ouvrir sa propre porte ou bien traverser la limousine et se mettre à quatre pattes ou bien se courber pour aller à la sortie.

- Jean-Roger, ma porte ne va pas s'ouvrir toute seule. Tu ne voudrais pas que j'abime mes ongles quand même !

Le majordome s'excusa de son geste puis se mit à faire le tour de la limousine afin de se rendre au niveau de la porte arrière qui se trouve à côté de Zoé. De cette manière, il pouvait ouvrir la portière afin que Zoé puisse sortir tranquillement sans même crainte des autres voitures car ils attendaient vu que le majordome se trouvait là et la porte était grande ouverte. La jeune blonde fit le tour également pour aller sur le trottoir afin de rejoindre sa demi-sœur qui semblait l'attendre. Les festivités allaient pouvoir commencer, même si cela n'allait sûrement pas plaire à tout le monde.

Les deux sœurs entrèrent dans la boutique et forcément certaines personnes se mirent à regarder dans leur direction. Après tout, Chloé est plutôt célèbre, non seulement parce qu'elle est influence, mais simplement parce que c'est la fille du Maire, elle est très connue sur Paris depuis plusieurs longues années. Puis tout le monde doit savoir de quoi elle est capable, à l'image de Audrey Bourgeois dès qu'elle mettait un pied en dehors de son appartement à New-York. Cela doit être dérangeant, Zoé préfère rester dans l'ombre et ne pas attirer l'attention, mais là, il faudra qu'elle soit sous la lumière au même titre que Chloé.

- Chloé, c'est ton domaine, c'est toi l'experte des lieux. Mais si on commençait par regarder les hauts ? Puis il faudrait mieux ne pas demander conseil à la vendeuse. Elle n'a aucun goût, c'est à se demander comment elle a eu son travail ici. Sûrement le quota de mocheté.

Zoé n'était clairement pas des plus discrète quand elle parlait. En même temps, pourquoi faire genre d'être discrète quand on est aussi importante qu'elle ? Elle doit être au sommet du monde, elle n'a pas besoin d'avoir honte de quelque chose. Même quand elle insulte les autres personnes, tout le monde doit l'entendre, tout le monde doit les entendre. Les sœurs Bourgeois sont dans la place et tout le monde ici devront le savoir. Même si la vendeuse semblait être complétement dépitée par avance au vu des deux sœurs et surtout après avoir entendu la réplique de Zoé. Elle s'était regardée de haut en bas, triste, avant de traîner du pied dans la direction de Chloé et de Zoé. Elle allait devoir être professionnelle et quitter les nouvelles clientes du lieu en les présence des deux blondes. Elle ne sait pas ce qui l'attend la pauvre et Zoé est désolée par avance.

Codage par Libella sur Graphiorum

▼ Badges ▼
Chloé Bourgeois
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] 61cf3aff896f8131ffe7b150603b71db
Messages : 19
Date d'inscription : 13/05/2024

Chloé Bourgeois
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] 61cf3aff896f8131ffe7b150603b71db
Messages : 19
Date d'inscription : 13/05/2024

Impartiale
Chloé Bourgeois

Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] Empty Re: Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé]

Mar 25 Juin - 19:39


Faites entrées les sœurs terribles !





Si Chloé devait bien donner raison à sa sœur sur un point, c’était qu’aujourd’hui le personnel n’était pas qualifié. Elle devrait peut-être voir avec sa mère ou son père pour renvoyer certains employés qui nuisaient à l’image des Bourgeois. Non, mais, c’était ridicule ! De son air hautain et prétentieux au possible, elle regardait avec dédain le chauffeur de la voiture qui avait mis du temps à s’arrêter. Elle tapait du pied contre le sol, elle n’avait pas décidé d’être gentille, après tout, elle allait martyriser les gens comme à son habitude, et elle n’avait pas besoin d’être gentille pour ça.

« Hum, tu as raison, le personnel est vraiment nul, à croire qu’ils en font exprès pour me mettre en colère. » déclarait la blonde tandis qu’elle commençait à marcher, la main sur le sac Gabriel, elle se dandinait fièrement comme à son habitude.  Elle jetait un œil au nouveau plateau en or lustré qu’on avait fait amené spécialement sur sa demande.

« ça fera l’affaire pour l’heure, servez nous quelques chose pour quand on reviendra » ordonnait la blonde Bourgeois sur un sale ton.

« Dépêchez-vous de lui ouvrir, vous nous faîtes perdre du temps, Jean-Roger » disait-elle en rigolant sournoisement. Tandis qu'elle attendait que sa moitié de soeur la rejoignait une fois sortie de la voiture.  Elle relevait les yeux au ciel. Trouver du personnel serviable et aimable était vraiment compliqué de nos jours ! Qu’est-ce qu’ils avaient tous à la regarder ? Ils n’avaient jamais vu d’influenceur ou quoi ? Craignez-là, c’était la fille du maire Bourgeois qui plus est. Elle pouvait se permettre beaucoup de choses et Chloé réfléchissait déjà à comment se servir de sa réputation pour casser les pieds aux autres. Le fait que sa sœur la laissait prendre les devants réjouissait la blonde aux yeux bleus qui d’un coup marcha en direction du centre du magasin.

Tournant, sur elle-même elle observait la boutique de fond en comble histoire de trouver quelque chose à redire, et elle avait trouvé. « Les vendeuses n’ont clairement aucuns goûts, on se passera de leurs conseils pour les nuls. Alors que valent ses tee-shirts ? Ah mais rien du tout, ce n’est pas de la marque, c’est à peine de bas de game, même si des tee shirts de bas de gammes sont mieux » Elle regardait les hauts que regardaient sa moitié de sœur.  Elle regardait la vendeuse s’avancer vers elles timidement après la réplique de sa sœur. Avant de se rétracter finalement sous la pression mise par Chloé, qui se mettait tout bonnement à pouffer de rire.

« Bon, essaie ces hauts-là » demandait Chloé tandis qu’elle prenait des hauts à ses goûts pour Zoe. Elle prenait alors une dizaine de hauts de couleurs très flashy, exprès bien entendu. Histoire de pouvoir bien juger correctement la qualité et la matière.

« Je jugerais sur toi pour voir s’ils m’iront, pas besoin de conseils quand on est top model soi-même » Chloé pointait la cabine d’essayage sans vraiment laisser le choix à Zoe. Elle allait devoir se plier à elle si elle voulait avoir une chance d’exister en tant que sœur.

« Voyons voir jusqu’ou va se quota de décadence, cette année c’est ça la mode »disait-elle alors qu’elle pointait un haut et le tendait à Zoe.


« Cette mode est vraiment horrible, ces pauvres gens ne savent juste pas comment s’habiller, ça en devient ridicule »
concluait Chloé alors qu’elle s’impatientait.

« C’est pour aujourd’hui ou pour demain ? » finissait-elle par dire avant de presser le pas de Zoe.


PV ZOE LEE


▼ Badges ▼
Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Héroïne
Zoé Lee

Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] Empty Re: Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé]

Lun 1 Juil - 19:02




Avec
Chloé


Faites entrées les sœurs terribles !


Une très mauvaise nouvelle pour toutes les personnes qui se trouvent dans cette boutique vient d'arriver avec la venue des deux demi-sœurs Bourgeois. En temps normal, voir Zoé serait sûrement une bonne chose sachant qu'elle est douce et timide, n'osant pas dire grand chose et optant pour des vêtements qui peuvent paraitre simple. Elle aime tout ce qui est colorée, simple, efficace, même si ça reste d'une excellente qualité sinon elle serait déjà reniée par sa mère depuis belle lurette ; Zoé a l'avantage d'avoir un excellent œil au niveau artistique et de la mode, une chance pour elle. Par contre, aujourd'hui elle est là dans un tout autre objectif, se faire bien voir de la part de Chloé et malheureusement pour tous les autres et pour elle-même, elle doit se comporter comme sa sœur.

La boutique n'a pas l'air des plus fameuses.. enfin faut vite le dire car vu le standing de l'endroit, ce n'est pas n'importe qui qui se rend ici. Tout le monde n'a clairement pas les moyens de s'y rendre car il faut un rythme de vie plutôt aisé pour s'y rendre et faire des emplettes. Malgré tout ca, il n'empêche que ce n'est clairement pas au niveau de Chloé qui ne s'habille que des marques de luxes d'un très haut niveau alors forcément, ce n'est pas la même chose exactement. N'importe qui serait sûrement heureux de s'habiller dans cette boutique, et pourtant, les deux sœurs terribles ça ne sera pas la même histoire. Mais qui sait, une petite perle rare pourra toujours satisfaire l'envie de la jeune fille du Maire.

- Les vendeuses n’ont clairement aucuns goûts, on se passera de leurs conseils pour les nuls. Alors que valent ses tee-shirts ? Ah mais rien du tout, ce n’est pas de la marque, c’est à peine de bas de gamme, même si des tee shirts de bas de gammes sont mieux
- Rien de mieux que des torchons. On ne sait jamais quand même, on pourrait être surprise d'une bonne trouvaille. Il suffirait juste de les retravailler, ils ne pourront que nous remercier de donner de l'intérêt aux serpillières qu'ils vendent ici.

Il semblerait que la discrétion que font preuve les deux sœurs ne passe clairement pas inaperçu, que ça soit auprès des clients comme des vendeurs. L'une d'elle d'ailleurs avait prit son courage entre ses deux mains pour s'approche d'elles. Sauf que très rapidement, elle fit demi-tour après avoir ravaler sa salive. Tout ceci fit énormément souffrir Zoé, mais elle devait faire de son mieux pour ne rien paraître et jouer son rôle jusqu'au bout. Dire qu'elle avait qu'une seule envie, s'est rattraper la jeune vendeuse pour aller s'excuser et discuter un peu avec elle, elle doit être une grande passionnée.. elle est juste tombée sur les mauvaises clientes qui risquent de la dégoûtée de ce travail très rapidement.

Pourtant, Zoé fit exactement comme Chloé, se mettant à rire de tout poumons en voyant cette scène. Chloé doit trouver cette personne tellement ridicule de fuir de la sorte devant deux filles insupportables. Peut-être qu'elle se dit qu'elle n'a rien à faire ici.. C'est ce que Zoé essayait de se dire pour justifier le fait de faire un rire sincèrement méchant comme celui de sa demi-sœur qui devait sûrement être parfaitement sincère, contrairement à elle. En tout cas, au fond d'elle, Zoé essaye de se rassurer sur le fait que Chloé joue un jeu également, juste qu'elle joue ce jeu depuis bien trop longtemps au point que ce mensonge est devenu une réalité pour tout le monde et pour elle.. C'est peut-être déjà trop tard pour Chloé, mais Zoé peut essayer de rentrer dans cet univers pour rentrer dans son entourage, même si cela lui en coûte.

Le shopping allait continuer et c'est tout à fait normal. Avant même que Zoé puisse réagir, Chloé lui tendit dans une premier temps quelques hauts, jusqu'à finir par le lui lancer. Cela demandait quelques réflexes pour réussir à les rattraper de justesse pour éviter qu'ils ne touchent le sol. Déjà qu'elle sait très bien que sa sœur refusera de porter des vêtements que Zoé a porté avant, du moins pas sans être laver minutieusement, et encore à vrai dire. Si jamais quelque chose lui plait, elle demandera à avoir la même chose plutôt que de devoir porter un vêtement qui a déjà touché la peau d'une autre personne, même si cela vient de sa propre famille. En tout cas, Zoé fit de son mieux pour tenir le rythme, disons que ce n'est pas dans son habitude de faire un shopping de ce gabarit.

- Je jugerais sur toi pour voir s’ils m’iront, pas besoin de conseils quand on est top model soi-même
- Complètement Chloé. Il n'y a sûrement que toi qui peut dire que ça te va et encore moins l'avis bas de gamme de ces soi-disant vendeur.

Exécutant les ordres de sa sœur, Zoé se rendit rapidement à la cabine d'essayage qu'elle lui indiqua de bout de son doigt parfaitement manucurer. Clairement, ce n'est pas la patience qui caractérise Chloé donc cela restait préférable de ne pas trop la faire attendre. Poussant le rideau de la cabine d'un geste de la main, la blonde pénétra à l'intérieur afin de poser les quelques hauts qu'elle avait en main et surtout pour souffler un peu maintenant qu'elle était seule. Cela en a pas l'air, mais c'est éprouvant et bien plus qu'on le pense d'être ainsi. Il faut une force de caractère monstrueuse et surtout du mental pour tenir ce rôle aussi longtemps sans faire aucune fausse note.

Malheureusement, le temps va lui manquer, elle ne peut rester trop longtemps de la sorte car Zoé va devoir servir de mannequin pour que sa sœur puisse voir à quoi ressemble les affaires qu'elle a elle-même choisi pour le coup. Sûrement pas dépit, mais vu que c'est son choix, il y a des chances qu'elle apprécie ce qu'elle voit, même si ce n'est pas forcément gagner d'avance vu que le peu d'estime qu'elle a pour les autres et surtout pour Zoé. Ce n'est pas pour autant qu'elle n'a pas d'espoir et qu'elle ne va pas se donner à fond.

Retirant son haut alors qu'elle était camouflée, elle allait pour tester un des hauts qu'elle avait prit avec elle, mais d'un seul coup elle vit une main pénétrer à travers le rideau alors que la pauvre blondinette se retrouvait juste en soutien-gorge. Heureusement, elle reconnue immédiatement la main de Chloé et depuis le temps qu'elle fait du théâtre, ce n'est plus vraiment la pudeur qui caractérise Zoé ; même si cela reste quand même particulier d'avoir la sensation de pouvoir être vu dans une petite tenue dans un endroit aussi bondé qu'une boutique de vêtement devant des parfaits inconnus.. au moins au théâtre, c'est des collègues qui risquent de te voir ainsi, des personnes que tu connais depuis un moment alors c'est tout de suite un peu plus rassurant.. d'une certaine manière.. malgré le fait que tu ais eu une ou deux mauvaises expériences à cause de ça.

Attrapant le vêtement que Chloé lui tendit, ayant compris que c'est celui-ci qu'elle doit tester en premier, Zoé s'exécuta sans broncher. Chloé est typiquement comme les harceleurs qui terrorisaient la jeune Zoé plus petite. Elle savait une chose, elle a apprit une chose.. si elle ne veut pas se faire humilier ou se faire violenter, elle doit obéir en espérant que ça passe. Donc c'est exactement ce qu'elle fit, elle exécuta les ordres de Chloé et enfila tant bien que mal ce premier haut. C'est d'ailleurs complètement ce que Zoé apprécie, coloré, simple, efficace. Néanmoins, en ce voyant dans le miroir, elle savait que cela n'allait pas plaire à Chloé, c'est une évidence alors elle va devoir inventer de quoi pour prendre les devants.

- C’est pour aujourd’hui ou pour demain ?

Pensive, la voix exaspérante de Chloé se fit entendre et lui fit réaliser qu'elle devait très vite sortir de sa cabine pour lui montrer le résultat de cet essayage. Il faut dire que la patience n'est clairement pas une qualité de la blonde, lorsqu'elle veut quelque chose, il lui faut tout de suite et pas dans deux minutes. Surtout que ça fait combien de temps que Zoé est dans la cabine pour essayer le tout premier haut ? À peine trente secondes ? Une minute maximum, c'est pour dire l'impatience de la jeune femme. Reprenant une bonne respiration, cherchant la force et le courage de continuer, Zoé ouvrit d'un grand geste de la main le rideau dans un léger fracas, heureusement que ce n'est que du tissu il faut dire sinon il fallait imaginer le bruit d'une immense porte en verre qui claque contre le mur.

Zoé tenait toujours le rideau de sa main, tendant le bras au possible, prenant la pose dans l'ouverture de la cabine, à moitié à l'extérieur comme si le monde lui appartenait, à moins à l'intérieur pour pouvoir continuer le changement rapidement afin d'essayer le reste. La seconde main se trouvant sur sa hanche du même côté, une véritable pose de mannequin, ou de pimbêche, en fonction de son point de vue. Enfin, c'est ce qu'elle est aujourd'hui, du moins pour ce moment précis. Puis bon, il faut dire que ce nouveau haut ne va clairement pas avec le pantalon qu'elle porte aujourd'hui. Mais de toute façon, Chloé est si parfaite qu'elle arrivera à faire la passe sur le bas pour ne juger que le haut et réussir à trouver ce qui ira bien avec si ça lui plaît.. Ce qui n'arrivera pas faut pas rêver car jamais ce haut sera à la hauteur de Chloé.

- La seule méthode pour rendre ce haut exploitable, c'est de le mettre au bout d'un bâton afin de repousser tous ces mal-habillé afin qu'ils bougent plus vite.

Bien sûr, Zoé attendit la réponse et la réaction de la part de Chloé concernant le haut qu'elle est entrain de porter, en tout cas elle s'attendait au pire venant d'elle. De toute façon, elle savait très bien que ça ne lui allait pas et encore moins que ça irait à Chloé donc ça ne sert à rien d'avoir un petit espoir. Mais dans tous les cas, il faut attendre l'avis de l'experte même si elle espérait réellement que toutes les deux furent sur la même longueur d'onde. Néanmoins, pas trop de doute vu la qualité inférieur des affaires qui se trouvent ici comparé à ce qu'elle a tendance à porter tous les jours.

Une fois que ce fut fait, Zoé retourna dans la cabine, refermant le rideau afin de pouvoir tester un nouveau haut, après tout elle en a quelques uns à tester donc autant le faire au plus vite. Un vrai petit défilé, une routine très rapide à faire et très répétitif surtout. Entrer dans la cabine, retirer le haut, mettre un nouveau haut, sortir de la cabine pour le montrer à Chloé, critiquer ce dit haut, puis recommencer cela en boucle afin de réussir à tester tous les hauts jusqu'à ce qu'il en reste aucun ou bien que Chloé en ait marre. Ce qui ira assez vite d'ailleurs vu que Zoé ne doit retirer que le haut et rien de plus, cela ne prend que quelques secondes à chaque fois pour échanger les deux hauts.

Zoé ignore si cela fait plaisir à Chloé, mais elle commence à y prendre goût à vrai dire de jouer le modèle pour sa sœur, s'imaginant que c'est un excellent moment entre sœurs.. même si le retour à la réalité fut assez fort à chaque fois qu'elle fit une apparition devant sa sœur et les autres clients du magasin dont les réactions furent totalement différentes entres les deux types de publics. Alors que Chloé sa réaction fut exécrable, les autres clients furent sous le charme de l'apparence de la jeune blonde à la mèche rose. Il semblerait qu'ils n'ont pas trop peur de se prendre une rafale de la part de Chloé ou même de la part de Zoé, ne remarquant peut-être pas ce qui les attende si jamais la Bourgeois capte ceci.. ce qui risque d'aller vite à vrai dire vu qu'après quelques hauts l'attention du public n'est plus sur l'influence, mais sur le modèle.

- Machine ! Va nous chercher un sac à main en réserve pour aller avec nos tenue. Pas ce qui se trouve ici, ce ne sont que des pacotilles. Plus vite que ça, j'ai presque finie ce que j'ai déjà !

Il ne lui restait qu'un seul haut à tester avant de devoir remettre son propre haut, qui lui pour le coup lui va parfaitement et surtout s'accorde avec son pantalon qu'elle porte actuellement. Ce qui sera largement suffisant comme temps pour qu'elle apporte des sacs à mains qui pourraient plaire un peu à Chloé, en espérant qu'elle soit un minimum compétente comme vendeuse et conseillère. Zoé voulait lui laisser une chance, montrer à sa demi-sœur que les autres aussi peuvent être de bon conseil, même si la demande est plutôt particulière. Après tout, Zoé se doit d'être comme sa sœur actuellement donc elle doit rester comme elle est sans sourciller pendant qu'elle continue de faire son essayage dans sa cabine. Il ne restait donc plus qu'à finir de mettre le dernier haut à tester pour le montrer à Chloé et attendre que la vendeuse revienne avec la demande pendant qu'elle enfile son véritable haut car clairement, les deux Bourgeois ne risquent pas d'acheter quelque chose ici pour l'instant ; en tout cas aucun haut.

Codage par Libella sur Graphiorum

▼ Badges ▼
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé] Empty Re: Faites entrées les sœurs terribles ! [PV Chloé]

▼ Badges ▼

Réponse rapide