Derniers sujets
Les votes de l'InterforumHier à 11:59InvitéÉpreuve 5 – Erika [Shingeki no Kyojin Rebirth/Titan Quest]Mar 16 Juil - 12:30InvitéUne triste ironie [PV Kathleen]Lun 15 Juil - 22:02Raphaëlle DespentesNiveau de langue (PV Raphaëlle Despentes)Lun 15 Juil - 21:41Raphaëlle DespentesUne interview inopinée [PV Tristan]Lun 15 Juil - 21:13Hélène LamaretVoxo Master [EVENT]Lun 15 Juil - 17:22Noctis BarbasUn garage et une Peste (PV Rory Sinclair)Lun 15 Juil - 12:44Rory SinclairAbsences et ralentissements - Misha & Min AhLun 15 Juil - 5:15Misha von LysenDépannage à Seinicile (PV Liam)Sam 13 Juil - 16:47Liam Gwennec
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Civile
Kathleen Rothschild

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Mar 27 Fév - 15:05


Un enterrement pour un divorce


Un week-end comme tu t'en serais passer tu dois dire, mais tu lui dois bien ça, ce n'était pas n'importe qui. En fait il y a plusieurs jours, ton père t'a annoncé une chose qui fut quand même un coup dur pour toi, même si d'habitude cela ne te touche pas plus que ça. Après tout, ta famille est vaste, tellement que tu ne les connais pas tous. Puis ce n'est pas comme si tu cherchais réellement à savoir qui ils sont pour autant car la plupart te considère réellement comme un vulgaire mouton noir qui ne mérite pas leur attention, alors pourquoi tu donnerais de l'attention aux moutons blancs de ton côté ? C'est aussi simple que ça. Pourtant, lui, c'est une autre histoire car c'était un homme que tu apprécies, sûrement l'un des rares qui te soutenait malgré ton esprit de contradiction en permanence, tout comme ton oncle.

Apprendre sa mort fut quand même un coup dur pour toi, même si cela faisait plusieurs années que tu ne l'avais pas vu, ni même discuter avec lui. Tu ne lui dois pas grand chose, c'est surtout qu'il n'était pas réellement comme les autres, lui au moins te soutenais donc rien que pour ça, il mérite que tu sois triste d'apprendre sa mort. Surtout qu'il n'était pas si vieux que ça, il n'avait que la cinquantaine alors forcément, c'est terrible. Puis ce n'est pas tous les jours qu'un Rothschild meurt et rien que pour ça, c'est un événement qu'il ne faut pas rater. Malheureusement, il vient de la branche Italienne de la famille donc ce n'est pas la porte à côté et l'enterrement a bien sûr lié en Italie, à Naples pour être plus précis.

De toute façon ce n'est qu'une question d'un week-end, l'enterrement ayant lieu le Samedi, jusqu'à assez tard puis le lendemain tu allais rentrer. Vu que ton père, et surtout ta mère, s'y rendaient aussi, ils ont également conviés Raphaëlle a venir à l'enterrement vu que cela allait être l'occasion de voir une nouvelle branche de la famille et surtout pour te tenir compagnie. D'après eux tu allais mal vivre le moment, que tu risque de ne pas être assez forte pour supporter tout ceci.. même si tu sais clairement que c'est surtout pour que tu te contrôles, que tu n'y allais pas en survêt et que tu passes ton temps à boire pour oublier. Tu ne peux pas tellement leur en vouloir car c'est exactement ce que tu aurais fais si ta femme ne t'accompagnait pas à cette petite fête.

Tu aurais pu te rendre là-bas avec tes parents, ayant prit l'avion de la famille, mais tu ne voulais pas. Autant te rendre là-bas normalement avec ta femme tout simplement. Ce n'est déjà pas la fête la plus joyeuse au monde, alors si tu pouvais éviter de passer tout le trajet avec ton père qui te rabâche tes choix de vie, non merci. Tu préfères encore t'y rendre par tes propres moyens avec ceux que tu apprécies. Tu aurais bien demander à ton oncle de t'accompagner aussi, mais avec sa femme et ses trois enfants, l'avion familiale reste quand même plus agréable pour eux.

En tant que Rothschild, tu as eu une excellente éducation, même si tu ne le montres. Tu as été obligé d'apprendre différentes langues, au moins celle de ta famille ; le Français, l'Anglais, l'Allemand et aussi l'Italien sont des langues que tu maîtrises parfaitement. Du coup, même si tu te retrouves en Italien, tu pourras comprendre et t'exprimer sans aucun problème, faire l'interprète également au besoin. Être une Rothschild n'a pas que des désavantages, si on peut dire. Enfin, cela ne sera pas très compliqué en tout cas pour le reste une fois là-bas.

C'est du coup l'enterrement de ton grand oncle Francesco aujourd'hui. Habillé correctement pour l'occasion, sous les conseils de ta femme, tu te retrouvais avec un costume plutôt classique. Pantalon noir, chemise blanche à moitié dans le pantalon et l'autre défroqué, une veste noire que tu remontes jusqu'à ton coude et bien sûr une cravate. Ce n'est pas forcément la tenue la plus judicieuse, surtout pour une femme, à un enterrement, mais c'est ton style et cela reste sobre. Puis de toute façon Francesco aimait ton style un peu à part donc tu es clairement sûre qu'il aurait apprécié que tu viennes comme ça, contrairement à tous les autres.

Tu as quand même fait l'effort d'être propre sur toi et c'est déjà pas mal, enfin, tu veux dire que tu es bien habillée et que tu n'es pas transpirante de sueur parce que tu sors de la salle, c'est une bonne chose. Raphaëlle et toi, vous arrivèrent au cimetière où à lieu l'enterrement et bien sûr, tout le monde était déjà là, du moins ceux qui ont pu se déplacer pour l'occasion. Clairement, tu fais tâche dans le décor, ils sont bien plus de circonstances que toi, y compris ta mère bien sûr ; tous habillé de grande marque également et quasiment tous les Français en Gabriel. Il fallait faire les commodités habituelles, se saluer, dire bonjour à tout le monde, parler à tout le monde, présenter les condoléances. Les premiers, ça va.. par contre au bout de la troisième personne, tu commençais à souffler après chaque personne dès qu'ils tournaient le dos.

Heureusement, tu connais le nom de chacun.. enfin presque, heureusement qu'ils se présentent toujours avec leur air si hautain qui caractérise si bien ta famille. Au besoin, tu faisais la traduction pour Raphaëlle, après tout, ils ne se donnent pas la peine de parler Français pour toi ou pour ta femme, ils parlent dans leur langue. Tu profitas, avant que cela commence réellement, et surtout entre deux personnes pour te pencher vers ta femme afin de lui chuchoter quelque chose à l'oreille.

Désolée de t'infliger ça, mais ça me fait plaisir que tu sois là aujourd'hui. Cela doit te faire drôle quand même, c'est pas un enterrement tout simple, là c'est un enterrement à la Rothschild, une plaie.



"Parce que la roue tourne" by Alya Kami-Sama





La tenue en question de Kath:
▼ Badges ▼
Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Civile
Raphaëlle Despentes

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Ven 1 Mar - 19:16


Un enterrement pour un divorce

Feat Kathleen Rothschild




Naples. La jeune femme n'y avait jamais mis les pieds puisque sa famille était originaire de Florence ; il lui restait de la famille en Italie mais voilà bien des décennies qu'elle n'en n'avait pas entendu parlé. Cette fois-ci, Raphaëlle était présente pour accompagner sa femme à l'enterrement d'un de ces oncles ; même ce beau pays et cette belle langue lui rappelait d'horribles souvenirs, elle était présente pour aider sa femme dans cette douloureuse épreuve.

Raphaëlle savait également qu'elle allait sûrement devoir prendre le relai sur les bonnes manières... Déjà qu'en temps normal, sa femme ne faisait pas beaucoup d'efforts mais un jour de deuil... Il ne faudrait pas compter longtemps sur elle. Vêtue d'une robe noire, la brune se tenait aux  côtés de sa femme et saluait toutes les personnes qui présentaient leurs condoléances ; bien que cela faisait des années qu'elle n'avait pas parlé Italien, elle comprenait parfaitement les échanges lorsque ceux de la famille de Kathleen ne faisaient pas d'effort.

- Désolée de t'infliger ça, mais ça me fait plaisir que tu sois là aujourd'hui. Cela doit te faire drôle quand même, c'est pas un enterrement tout simple, là c'est un enterrement à la Rothschild, une plaie.

Raphaëlle laissait échapper un petit sourire et prit la main de sa femme pour la rassurer ; ce n'était pas facile ce genre d'événement et il n'était pas question que Kathleen traverse cette épreuve seule. Elle déposait un baiser sur la joue de sa femme.

- Ne t'excuse pas et il est normal que je sois à tes côtés, tu sais que tu pourras toujours compter sur moi.

Dans la joie comme dans la peine, c'est bien ce qu'avait dit Monsieur le Maire ? Néanmoins, Raphaëlle devait reconnaître que cet enterrement n'était pas comme les autres ; la famille semblait venir de tous les quatre coins du monde et la brune se demandait réellement si ils se connaissaient tous. Regardant sa femme, la brune était persuadée qu'elle bluffait sur le fait qu'elle connaissait tout le monde... Raphaëlle saluait d'un simple signe de tête les personnes se présentant à Kathleen.

- Décidément, elle est tombée bien bas avec cette bonne femme ! Cela se voit qu'elle n'est pas de notre monde, une vraie sauvageonne ! Annonçait un homme à sa femme en italien.

Raphaëlle se contentait de froncer les sourcils et de se pincer les lèvres... Cela lui démangeait de lui répondre dans un italien parfait et les remettre à leur place. Malheureusement, cela engendrerait plus de problèmes que cela n'en résoudrait... Raphaëlle prit une grande respiration et ravala sa fierté ; elle était ici pour soutenir sa femme, pas pour créer d'éventuels conflits intra familiaux.

- Dis-moi, tu connais réellement les noms de tout le monde ici ou tu fais semblant ? Demandait-elle en lâchant un sourire.




La robe mais en noir:


⸶ Raphaëlle converse en FireBrick
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] T9d5
▼ Badges ▼
Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Civile
Kathleen Rothschild

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Mar 5 Mar - 18:45


Un enterrement pour un divorce


Ne t'excuse pas et il est normal que je sois à tes côtés, tu sais que tu pourras toujours compter sur moi.

C'est vrai, Raphaëlle a toujours été là pour toi, et ça depuis le début. C'est la première personne réellement qui t'a donné envie de montrer qui tu étais en réalité. Puis c'est la première personne à voir ta personne en dehors de ton fauteuil roulant suite à ton accident. C'est la première personne, qui va savoir pourquoi, tu ne voulais pas paraître comme tout le monde peut te voir, comme une fille pourrie gâtée, une Rothschild qui a le droit à tout ce qu'elle veut grâce à ses parents et à son argent. C'est vrai, du moins par moment, sauf que tu n'es pas comme ça. contrairement aux autres de ta famille, toi tu penses aux autres.. du moins à ta façon, mais tu ne veux pas être comme ta famille, donc d'une certaine façon, tu penses aux autres.

Heureusement que Raphaëlle est là, heureusement qu'elle est rentrée dans ta vie, sinon clairement tu ne te serais pas amuser à sortir de l'état de dépression dans lequel tu étais suite à ton accident. Cela a détruit ta vie, toute ta vie du passé et clairement tu ne voulais pas t'en sortir. C'est son comportement, son caractère, qui t'a donné la motivation de te relever, dans tous les sens du terme. Tu le sais, tu peux compter sur elle et ça en toute circonstance et ça te fait du bien qu'elle soit là avec toi, de devoir supporter cette mise en scène digne des plus grands. Toute ceci t'a toujours ennuyée, en plus de te toucher pour le coup car là c'est un membre de ta famille que tu appréciais, comparé à d'autres qui t'insupporte grandement.

Toutes les deux, vous continuèrent de saluer d'autres personnes de ta famille, tu continuais ton manège en servant d'interprète et présentant tes condoléances et les présentations pour que ta femme puisse suivre également l'événement, c'est qu'il y a quand même différentes langues et cela ne facilite pas la chose. Ils auraient pu au moins faire l'effort de parler Français ou bien Anglais car clairement, chacun ne pensait qu'à lui. Sûrement parce qu'ils estiment que les membres de cette famille parlent les mêmes langues, mais ils ne pensent pas aux compagnons et compagnes de chacun qui peuvent ne parler que leur langue maternelle. Une vraie plaie, mais c'est le lot de ces snobinards qui ne pensent qu'à eux.

C'est sûrement une façon de se protéger et de pouvoir insulter les autres dans leur propre langue, de cette manière ils peuvent se parler et critiquer sans se faire griller. Sauf que de ton côté, tu comprends parfaitement l'Italien, pas de chance pour eux. Un couple qui s'amuse à critiquer. Ils critiquaient non seulement ta femme, mais toi également. On t'a toujours traitée à part, différemment. Tu es le vilain mouton noir de la famille, une sauvageonne, comme il disait si bien. Au moins, le balai tu sais t'en servir toi, tu ne t'en sers pas pour te le mettre dans le cul comme eux. Rien que pour ça, tu t'estimes meilleur qu'eux en fait.

D'habitude, tu te serais sûrement rapproché d'eux pour leur coller une bonne droite pour leur faire comprendre que la sauvageonne peut tomber encore plus bas. Sauf que tu es avec ta femme, tes parents, et ton oncle surtout, te regardent et te font bien comprendre de rester calme, puis il y a ta femme surtout. Tu laisseras passer cela, tu as appris à gérer cette colère de base, surtout avec eux, depuis très longtemps. Tout ce que tu faisais c'était de regarder ta femme avec ton air habituel, celui que tu affiches quand tu en as déjà marre, que tu as encore entendu un truc qui te dérange, quasiment tout le temps dès que ton père ouvre la bouche pour te parler.. visage que Raphaëlle connaît parfaitement. Elle ne sait sûrement pas pourquoi, mais elle comprendra sûrement au final.

Dis-moi, tu connais réellement les noms de tout le monde ici ou tu fais semblant ?

J'en connais certains. Les autres, je balance juste des noms au pif en espérant toucher bon. Puis de toute façon ils ont déjà une mauvaise image de moi alors un peu plus, un peu moins, ça ne changera pas grand chose.

Après tout, on te critique même en ce jour où justement on ne devrait pensé que au défunt et à personne d'autres, où tout le monde devrait être triste de la disparition d'un proche. Mais cela, c'est lorsqu'on va à un enterrement classique. Chez les Rothschild c'est surtout une occasion de se faire bien voir, montrer que chacun est meilleur que l'autre et c'est tout. Alors forcément, toi qui veut être humaine et penser à ton oncle Italien qui n'est plus parmi vous. Enfin, tu savais très bien dans quoi tu t'engageais en venant ici justement donc cela ne t'étonne que très peu. Cela reste quand même un coup de voir la chose en vrai. Ce n'est pas parce que tu le savais que tu l'acceptes forcément, même tout l'inverse.

Le plus simple en tout cas reste de rester en dehors de ceux que tu ne supportes pas.. c'est-à-dire de quasiment tout le monde. Tu invitas ta femme a bouger, à te rendre à l'endroit où il devait y avoir la cérémonie, du moins l'enterrement. Pour l'occasion ta famille a fait venir un prêtre du Vatican pour célébrer la cérémonie. Tu ignores combien ils ont dû débourser, mais la somme doit être phénoménale pour réussir ce tour de force, ils ont dû jouer également de leur influence. Tu es quasiment sûre que s'ils avaient pu, ils auraient essayer de faire venir le Pape carrément. Ils ont sûrement essayer, mais personne n'a autant d'influence, du moins tu l'espères réellement. Déjà pour avoir un prêtre du Vatican, il n'y a que très peu de personnes au monde qui peuvent avoir ce privilège, cela prouve que ta famille est insupportable et en dehors des préoccupations de tout le monde.

Sur le lieu, tu devais, encore une fois, passer par les cérémonies habituelles, saluer le monde, présenter ta femme, traduire, bref, la routine qui commence sérieusement à te faire chier. Alors que sur le chemin, tu as réussi à passer outre la plupart des membres de ta famille, là vous allez être mélanger avec tout le monde durant l'enterrement. Tout le monde parlait, dans différentes langues, tu avais dû mal à tout suivre, surtout parce que tu ne les écoutais pas. Tout le monde attend simplement que le prêtre commence sa cérémonie. Imitant tous les autres, tu ne vois pas pourquoi tu ne ferais pas pareil, tu te décidas de parler à ta femme, ne cherchant absolument pas à camoufler tout ce que tu dis.

Connaissant la famille de Francesco, je suis sûre qu'ils ont essayer d'avoir le Pape pour la cérémonie. Mon père et son père ont toujours été en une sorte de compétition de qui aura le plus de mérite, un vrai combat de coq à chaque fois. Tiens, c'est lui en face.

Du bout du doigt, oui c'est mal poli de montrer du doigt, mais en même temps, comment faire autrement pour être sûr qu'elle ne se trompe pas ? C'est impossible donc tu vas être mal polie et le faire. De toute façon le père de Francesco n'a jamais pu te supporter, alors un peu plus, ça ne va rien changer à ta vie. Tu pointas donc du doigt un homme, légèrement enrobé, un peu vieux, en même temps il a facilement soixante ans maintenant, pourtant il s'habille toujours comme un cliché italien ambulant avec ses grosses chaînes en or autour du cou et tout. Il est ridicule, mais il est influent et c'est tout ce qui compte pour lui. Surtout que tu ne faisais même pas semblant de le regarder, tu le fixais complètement avec ton air blasé et renfrogner. Le pire, c'est qu'il te voit le faire et clairement, cela n'a pas l'air de lui plaire que tu agisses ainsi le jour de l'enterrement de son fils aîné.


"Parce que la roue tourne" by Alya Kami-Sama





La tenue en question de Kath:
▼ Badges ▼
Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Civile
Raphaëlle Despentes

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Mer 13 Mar - 21:57


Un enterrement pour un divorce

Feat Kathleen Rothschild




Raphaëlle se mordit la lèvre inférieure. Elle avait envie de lui répondre dans son plus italien qu'ils pouvaient aller se faire voir ! Néanmoins, ce n'était pas le moment le moment ni le lieu pour faire une esclandre... La brune avait dû respect pour sa femme et même si les enterrements étaient les meilleurs moments pour régler ses comptes, Raphaëlle ne comptait pas se prêter à ce petit jeu. Alors elle se contentait de sourire bêtement et faire comme si elle n'était au courant de rien ; c'était certainement mieux pour tout le monde.

- Dis-moi, tu connais réellement les noms de tout le monde ici ou tu fais semblant ?

- J'en connais certains. Les autres, je balance juste des noms au pif en espérant toucher bon. Puis de toute façon ils ont déjà une mauvaise image de moi alors un peu plus, un peu moins, ça ne changera pas grand chose.

- Tu m'impressionneras toujours...
Dit-elle en se penchant vers sa femme pour déposer un baiser sur ses lèvres.

Kathleen avait beaucoup de courage actuellement, elle gardait la tête haute et ne répliquait même pas à la pique que venait de lui faire un de ces... cousins (?), oncles (?), personne par alliance (?). Kathleen invita Raphaëlle a bougé pour se rendre à la cérémonie ; la brune aurait pu être impressionnée par toute cette mise en scène... Mais ça lui rappelait simplement son enfance. Elle aussi avait perdu un oncle Italien et eux aussi n'avaient pas lésiner sur le budget... Raphaëlle se contentait d'avancer en silence, le regard légèrement dans le vide. Cette ambiance lui rappelait de douloureux souvenirs.

Cependant, elle dû rapidement revenir parmi tout le monde car des présentations allaient devoir recommencer ; Raphaëlle ne retenait pas le nom de tout le monde et se contentait de lâcher de petits sourires polis. De temps en temps, elle laissait même échapper des "Bonjour" en Italien pour saluer les plus polis ; tout le monde n'était pas aussi horrible que le précédent couple et certains savaient bien se tenir. La brune prit place aux côtés de sa femme et attendit comme tout le monde ce fameux prêtre du Vatican.

- Connaissant la famille de Francesco, je suis sûre qu'ils ont essayer d'avoir le Pape pour la cérémonie. Mon père et son père ont toujours été en une sorte de compétition de qui aura le plus de mérite, un vrai combat de coq à chaque fois. Tiens, c'est lui en face.

Elle se penchait légèrement pour repérer la personne que sa femme lui pointait du doigt ; un homme de soixante ans, cliché du parfait aristocrate italien. Raphaëlle baissait les yeux... en un sens, il ressemblait à son père. Ils dégageaient tous les deux la même prestance et ce regard perçant lorsqu'une chose ne leur plaisaient pas ; après plusieurs instants perdue dans ses pensées, Raphaëlle se contentait de lâcher un sourire désolé à sa femme.

- Les Italiens... Ils ont ça dans le sang la compétition.

Et elle savait bien de quoi elle parlait... D'où tenait-elle ce côté compétitrice à votre avis ? Un Procureur prêt à perdre ? Certainement pas avec elle. Depuis bébé, son père l'avait élevée dans cet esprit de compétition et de gagnant... "Les perdants se contentent d'obéir aux gagnants, alors fais en sorte d'être dans le camp des vainqueurs" ; on lui avait volé sa chance une première fois, il n'était désormais plus question que ça recommence.

Un prêtre entra dans la salle alors Raphaëlle intima le silence à sa femme ; la cérémonie allait commencer et c'était toujours mieux d'écouter les serments. Pendant bien longtemps, Raphaëlle était catholique et allait tous les dimanches à la messe ; étant enfant, cela faisait parti de son quotidien. Pourtant, voilà bien des années qu'elle n'avait pas remis les pieds dans une Eglise. Sa croix était restée dans son ancienne vie. Ainsi, elle écouta attentivement les mots du prêtre et fit les gestes au moment demandé... Après tout, c'était des choses que l'on n'oubliait pas.

- Oh excusez-moi ! Dit une femme après avoir bousculé Raphaëlle.

- Oh pas de soucis, il n'y a pas de mal.




Lorsque Raphaëlle parle français : Firebrick
Lorsque Raphaëlle parle italien : Firebrick + italique


⸶ Raphaëlle converse en FireBrick
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] T9d5
▼ Badges ▼
Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Civile
Kathleen Rothschild

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Mer 20 Mar - 15:31


Un enterrement pour un divorce


Les Italiens... Ils ont ça dans le sang la compétition.

Et combine cela aux Rothschild, et c'est encore pire.

C'est affreusement cliché, clairement tu ne pensais pas cela de ta femme qu'elle soit autant dans les clichés.. pourtant, elle n'a pas tord vu que c'est réellement le cas. Tu as rarement vu des personnes autant imbu de eux-mêmes et dans la compétition que la branche Italienne de ta famille. Déjà que ton père possède un très bon niveau dans ce domaine, mais pourtant, ce n'est rien comparé à d'autres personnes Italiennes de ta famille. Ce n'est pas forcément un mal, c'est comme ça qu'ils sont, au même titre que toi tu es toi-même. Pourtant, il n'empêche que ça te sort par les yeux et dieu sait que tu es compétitive comme femme sinon tu n'aurais pas atteint un tel rang en boxe, mais là ce n'est vraiment que puéril pour des domaines aussi insignifiant de qui aura la voiture la plus puissante.. Tout le monde sait que c'est les Allemandes en plus.

Enfin, ce n'est pas bien important et puis de toute façon depuis le temps tu passes outre toute cette histoire car ça ne te fait plus grand chose. Tu voulais simplement le notifier à ta femme afin qu'elle sache quand même un peu à qui elle à affaire. Même si tu ne connais pas forcément tout le monde personnellement, il n'empêche que tu connais plutôt bien certaines personnes alors autant le signaler. De toute façon, personne ne connaît tout le monde alors ça ne changera pas grand chose.

Puis bon, même ce n'est pas une habitude de ta femme, tu es plutôt ravis de savoir qu'elle est là et qu'elle arrive à s'y acclimater à cette ambiance qui peut être très anxiogène. Il faut bien sûr faire outre des commentaires absurdes de tout le monde, mais comme d'habitude, c'est toi qui est ciblé à cause de tes choix. Cela devrait être le jour de Francesco, après tout, c'est son enterrement, sauf que non, ce n'est pas le cas vu que tout le monde s'occupe d'eux et s'occupe de critiquer ceux qui ne sont pas comme eux. La routine chez toi en sorte. Heureusement que tu as l'habitude en soit et que toi, contrairement aux autres, tu es là pour ton oncle et pas jouer leur jeu.

Un prêtre finit par entrer dans la pièce afin de commencer la cérémonie et tout le monde se mit à faire le signe de la croix.. enfin tout le monde sauf toi et Rapha.. Tu parlais trop vite car en fait, Raphaëlle le faisait également. Puis elle était même quasiment légèrement en avance sur les autres, en même temps, au point où elle ne pouvait le faire par mimétisme, elle le faisait d'elle-même. Rien de bien exceptionnel, mais c'est quand même étrange sur le fait qu'elle fait ceci aussi facilement. Tu ne la pensais pas croyante, ni même un tout petit peu vu que c'est une chose dont vous parler jamais.

Toutefois, elle a très bien pu se renseigner, contrairement à toi, sur les mœurs à faire pour faire bonne figure envers cette famille. C'est sûrement une bonne chose car clairement de ton côté tu n'as clairement pas envie de faire des efforts pour eux. Puis cela doit être quand même difficile pour ta femme de se faire bien voir, même si elle a réussi auprès de ta mère principalement, c'est grâce à son intérêt pour eux et à ses bonnes manières qu'elle a réussi cet exploit.. tout l'inverse de toi en soit, mais c'est une bonne chose. Cela ne t'empêchais de regarder du coin de l'œil étrangement ta femme avec son signe de croix et de tout ce que le prêtre demandé de faire, mais sans plus, écoutant ce qui se disait à propos du défunt.

Oh pas de soucis, il n'y a pas de mal.

Une autre personne venait de bousculer ta femme, tu l'as senti, mais bon, vu le monde s'est un peu inévitable malheureusement. Par contre le reste, tu en restais sur le cul. Ta femme, elle venait de s'exprimer dans un italien absolument parfait. Depuis quand elle parle italien d'ailleurs ? Là c'est quand même très étrange car c'est une chose qu'elle t'avait clairement dit, c'est qu'elle ne sait pas parler Italien vu que tu devais lui servir d'interprète durant cet enterrement, chose que tu fais depuis le début tu dois dire. Tu restais quand même muette, n'écoutant plus que d'une oreille ce que l'autre mec de foi là disait comme connerie car ton cerveau était beaucoup trop occupé à essayer de comprendre de pourquoi ta femme parle cette langue qu'elle n'est pas sensé connaître.

Surtout que ce n'est pas juste un mot pour faire plaisir, c'est une phrase quand même complexe et en plus ce qui ne trompe pas, c'est l'accent. Même si tu sais parfaitement parler Italien, tu n'arrives toujours pas à avoir cet accent si particulier, sauf quand tu te forces et encore ça se sent qu'il n'est pas naturel. Par contre, Raphaëlle a clairement sorti cet accent si caractéristique des Italiens. Il faut dire que tu es plutôt perdu là et tu ne savais pas trop quoi dire, quoi faire. Tu regardais étrangement ta femme, plissant les yeux légèrement alors que le blabla continuait tout simplement dans la pièce, alors qu'une lueur étrange se trouvait dans ton regard. Ce ne fut qu'après quelques secondes que tu brisas le silence. Enfin, tu essayais de chuchotais pour éviter de trop déranger encore, mais tu avais besoin de réponse.

T'entendre parler Italien comme ça... C'est.. excitant. Cela te dit de.. tu vois ce que je veux dire ?

Il faut dire que tu ne savais pas trop quoi penser, mais en même temps, entendre ta femme parler avec cet accent et cette langue, cela te donnais quelques idées. Bon, c'est sûrement pas le meilleur moment de penser à cela, mais de toute façon, toute occasion est bonne pour toi. Puis elle a sûrement voulu apprendre pour te faire une surprise et elle attendait le bon moment pour te faire plaisir et que par mégarde elle n'a pas fait attention et à laisser échapper ceci. En tout cas, tu lui faisais signe avec un petit regard lubrique en direction de la sortie pour vous enfuir discrètement afin de vous isoler un peu.

Cela ne sera pas simple, puis cela va aussi dépendre de ce qu'elle va te répondre. En tout cas, un petit coup vite fait, personne n'y verra rien.. Enfin tu t'en fou si on le remarque plutôt. D'ailleurs, une petite chose en attendant de bouger. Puis ce n'est pas comme si quelque chose allait pouvoir changer ton état d'esprit, il en faut beaucoup pour faire retomber ta libido. Surtout si elle a fait cela pour te faire plaisir, pour rendre la chose encore plus érotique ou bien simplement pour se rapprocher de toi et ta famille, qu'est-ce qui pourrait se passer de mal ?

Où tu as appris à parler aussi bien Italien, avec un tel accent ? Tu parles sûrement mieux que moi Italien à tous les coups. Je pensais que tu ne parlais pas un seul mot Italien ; c'était ce que tu m'as dis, non ?



"Parce que la roue tourne" by Alya Kami-Sama





La tenue en question de Kath:
▼ Badges ▼
Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Civile
Raphaëlle Despentes

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Ven 22 Mar - 22:50


Un enterrement pour un divorce

Feat Kathleen Rothschild




Raphaëlle ne s'était pas rendue compte qu'elle avait parlé dans un italien parfait et même après avoir prononcé ces mots, elle n'avait pas percuté. Tant d'effort pendant des années pour des bonnes manières. Elle était concentrée sur la cérémonie et les chants pour accompagner le corps du défunt ; elle devait bien reconnaître qu'ils avaient mis le paquet... Il s'agissait d'une des plus belles cérémonies à laquelle elle avait assisté.

- T'entendre parler Italien comme ça... C'est.. excitant. Cela te dit de.. tu vois ce que je veux dire ?

Elle tournait la tête en direction de sa femme pour lui lancer un regard en biais, comment ça parler italien ? Et puis, la brune fronçait les sourcils en se rendant compte de la bourde qu'elle venait de faire... Oui, elle avait répondu dans un italien parfait à cette dame qui venait de la bousculer. Mais quelle idiote ! Raphaëlle laissait échapper un soupire face à la situation. D'ailleurs, comment Kathleen pouvait-elle penser à ça dans un moment pareil ? Elles étaient quand même à un enterrement !

- Enfin Kathleen ! Dit-elle sur un ton offensé.

Avec un peu de chance, elle ne la relancerait pas et elles oublieraient pas parler de cette histoire. Du moins, Raphaëlle avait trop espéré puisque sa femme revint rapidement à la charge pour lui demander des comptes ; accentuer sur le fait qu'elle savait parfaitement parler italien. Dans un autre contexte, la jeune femme aurait été flattée mais actuellement... elle était dans un sacré pétrin. Oui. C'est vrai. Elle avait dit qu'elle ne savait pas parler autre chose que le français.

- Hum. Disons que j'apprends vite... J'ai entendu quelques phrases par ci, par là. Je me suis dis que ça pourrait toujours me servir.

D'habitude ses mensonges sont un peu élaborés et ressemblent réellement à quelque chose... Actuellement, Raphaëlle était presque en train de bégayer et trouver la suite de sa phrase au fur et à mesure. La brune intimait à Kathleen de se taire et de suivre la cérémonie ; l'heure arrivait de faire les deniers discours d'adieux et il n'était pas question de les louper, il s'agissait tout de même de son oncle !

Elle décidait ainsi de plus répondre aux futures questions de sa femme pour qu'elle se concentre sur le cérémonie ; ce serait la dernière fois qu'elle pouvait lui dire adieu. Elle dura plusieurs heures. Une fois terminée, Raphaëlle décidait d'aller prendre une bouffée d'air frais ; alors qu'elle patientait les bras croisés, quelque chose attirait son regard... Un homme descendait d'une voiture mais pas n'importe laquelle... Une Moretti ! Elle serait capable de reconnaître le logo entre mille.

Sans plus attendre, elle s'approchait de la voiture pour l'observer sous toutes les coutures ; elle n'avait jamais vu ce modèle... Son père faisait des voitures de courses alors pourquoi cet homme se baladait avec une Moretti ? La brune fut nostalgique en voyant le logo si près... En quittant sa vie, elle n'avait jamais regardé ce qu'était devenue l'entreprise ; dans ses rêves, elle avait coulé. Mais ce nouveau modèle laissait penser que ce n'était pas prêt d'arriver.

- Elle est belle, hein ?

- En effet... Une Moretti ?

- Oh oh, j'ai affaire à une connaisseuse ! En effet ! Il s'agit de leur premier modèle de voiture de luxe ! Elle vient tout juste d'arriver sur le marché et elle fait déjà un tabac !


Comme toujours.
A chaque fois que son père faisait quelque chose, la presse le remarquait et le reste du monde en parlait pendant des années. L'homme souhaitait une bonne journée à Raphaëlle avant de s'éloigner ; cette dernière continuait d'observer le modèle et passait une main sur le logo. Dire que cette entreprise aurait pu être la sienne. Si seulement son père n'avait pas tout foutu en l'air.




⸶ Raphaëlle converse en FireBrick
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] T9d5
▼ Badges ▼
Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Civile
Kathleen Rothschild

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Lun 25 Mar - 15:25


Un enterrement pour un divorce


Les Italiens... Ils ont ça dans le sang la compétition.

Il semblerait que ta femme ne soit pas du même avis que toi, clairement pas de même humeur pour faire un petit tour d'équitation improvisée dans le placard. Enfin ce n'est pas bien étonnant, mais pourquoi pas tenter ta chance après tout car bon, cela risque de durer des heures donc vous aurez largement eu assez de temps pour faire un petit coup. De toute façon, personne ne t'aura remarqué car de toute façon, dans cette famille personne ne peut te supporter et qui se soucie de la femme du parfait mouton noir ? Personne.

Sauf que bon, Raphaëlle semblait vouloir plus rester et rendre hommage au mort.. tu lui as sûrement beaucoup trop bien vendu sur le fait que c'était l'une des rares personnes qui s'intéressaient à toi et qui t'acceptais comme tu étais. Du coup, elle fait tout pour que tu lui rendes hommage comme il se doit. Elle est toujours là pour toi, à te dire tout ce que tu dois faire correctement, c'est parce qu'elle t'aime, parce que tu l'aimes et que vous vous dites toujours tout sans jamais rien vous omettre, ni vous mentir. En même temps, avec ce que vous avez vécu, c'est normal. C'est pour toutes ces raisons, et plein d'autres, que tu l'aimes. Sauf que là, tu te serais bien détendu un peu, mais tant pis.

En tout cas, tu sais très bien que ta femme est géniale, elle est très intelligente et tout, clairement beaucoup plus que toi. Après tout, c'est la tête et toi c'est les muscles, ensemble vous formez un tout. Par contre, réussir à apprendre une langue juste en écoutant les autres parler et surtout en sachant imité l'accent. Là elle t'impressionne au plus au point. Même si cela reste quand même très étrange, il n'empêche que c'est entièrement crédible et puis rien d'anormal. Puis bon, vu qu'elle veut suivre la cérémonie, autant la suivre, même si tu le sais très bien, tu vas te faire chier d'une force...

Durant toute la cérémonie, qui dura facilement plusieurs heures, tu gesticulais dans tous les sens, rester immobile est insupportable pour toi alors là, entendre des chants et des paroles en Italien pendant des heures, c'est trop pour toi. Dans ta tête, tu passais ton temps à chantonner des chansons, essayer d'établir des nouveaux plans de combats et d'entraînement, ce que tu allais faire ce soir, ce que tu allais pouvoir manger.. Enfin tout et n'importe quoi pendant que tout le monde, y compris ta femme semblait être à fond.. Dire que tu pensais que tu allais devoir tout lui traduire, mais il semblerait qu'elle comprend tout parfaitement.. bien au delà de quelques mots.

Enfin, une fois tout ceci terminé, Raphaëlle voulait sortir un peu pour respirer de l'air frais, quant à toi, tu n'avais qu'une envie à l'heure actuelle.. les toilettes. Cela fait plusieurs heures que tu es assise à ne rien faire, ça te pèse forcément sur la vessie donc c'est sans hésiter que tu te rendis aux toilettes afin de te soulager d'un poids non négligeable. Petit tour au petit coin, lavage de main, petit coup d'eau sur le visage pour te rafraîchir et tu pouvais retourner voir ta femme qui ne doit pas être très loin.

Avant d'y aller, tu décidas de faire un tour rapide au niveau du buffet afin de récupérer un petit truc à manger. Plein de petits fours, des canapés, des trucs pompeux, mais tout ce qui t'intéresse c'est une simple pomme, un simple fruit ça te fera du bien. Attrapant celle-ci, passant à travers les gens que tu fais tout pour éviter, leur faisant simplement un sourire qui veut simplement dire "laissez moi tranquille". Puis hop, direction l'extérieur pour retrouver Raphaëlle.

Il fallait que tu la retrouves, mais avec tout ce monde, plutôt compliqué. Croquant dans ta pomme, tu cherchais un peu autour de toi, essayant de retrouver sa petite robe vraiment alléchante. Tu finis par la retrouver à côté d'une voiture et surtout à côté d'un mec qui semblait rouler des mécaniques, un Italien vu la dégaine. Jalouse toi ? Complètement et tu l'assumes entièrement. Apparemment ils sont entrain de parler voiture, en italien. Tu n'es pas une experte dans le domaine, tu aimes les voitures de sport, mais sans plus.. tu aimes juste les conduire.. du moins tu aimais les conduire car clairement maintenant ce n'est plus vraiment ça, par crainte principalement, il faut bien que tu es une petite kryptonite après tout.

Tu te rapprochas donc des deux personnes qui semblaient être proche, ou du moins parler voiture de cette marque qui ne te disais pas grand chose. En tout cas le logo ne te disait rien du tout. Cela n'a jamais été une chose qui te préoccupait, tout ce que tu voulais c'est que les voitures avaient de la puissance dans le moteur, rien de plus et qu'importe la marque. Pour cela, tu faisais confiance à ton oncle, celui qui est mort d'ailleurs. Croquant de nouveau dans ta pomme, tu t'approchas avec toute ta féminité et ta délicatesse pour bien annoncer ta présence.. aka, en croquant et en mastiquant comme une véritable vache.

C'est d'la merde cette marque. C'est une marque pour frimeur. Après tout, on compense en général avec les voitures. C'est le cas ?

Tapé dans l'ego des mecs, surtout des Italiens, c'est quand même très plaisant. Déjà que ta femme semblait limite mieux s'y connaître en voiture que lui et voilà qu'une autre arrive pour taper dans ses instincts les plus primales. En même temps, avec toi, il ne faut pas s'attendre à bien plus, surtout quand tu es jalouse, tu attaques là où ça fait mal et surtout où s'est facile à attaquer tout simplement. Puis bon, en fait tu t'en fiches d'avoir sa réponse, surtout tu n'es même pas sûre qu'il t'ai compris vu que tu ne vas clairement pas te donner la peine de parler Italien. Clairement tu n'avais pas envie de te donner la peine pour ça, pour lui.

Par contre il y a une chose qui te parait trop étrange et là elle ne pourra pas spécialement y échapper. Savoir parler un peu une autre langue ça passe.. par contre réussir à parler aussi bien, dans un domaine aussi précis, là c'est plus un coup de chance. Elle va encore te sortir le fait qu'elle a entendu parler cette marque en France alors que tu n'as pas souvenir de l'avoir vu déjà ? Enfin si peut-être, mais quand tu veux être de mauvaise foi et qu'il y a un truc en tête, c'est difficile de te faire changer d'idée. Tu viens pour t'asseoir sur le capot de la voiture pour jeter un regard à ta femme pendant que tu venais d'entamer la seconde moitié de ton fruit ; ignorant complètement le propriétaire de cette voiture.

C'est plus que quelques mots là quand même. Et depuis quand tu t'y connais autant en voiture ? Enfin tu t'y connais c'est clair, mais là quand même c'est spécial. Il y a plein de voitures de luxe ici, pourquoi cette marque précisément ? C'est le seul à avoir cette poubelle et c'est vers lui que tu te diriges. Tu le connais ce pignouf ?



"Parce que la roue tourne" by Alya Kami-Sama





La tenue en question de Kath:
▼ Badges ▼
Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Civile
Raphaëlle Despentes

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Lun 25 Mar - 19:09


Un enterrement pour un divorce

Feat Kathleen Rothschild




Raphaëlle eut un pincement au cœur en voyant le nouveau modèle que son père venait de sortir... Son père ou son ex-mari même. Il faut dire que la brune n'était plus tellement au courant de qui tenait les rennes de l'entreprise maintenant qu'elle n'en faisait plus partie. La jeune femme croisait légèrement les bras... Elle était dépassée par les événements. Son retour à la réalité fut quand elle entendit quelqu'un mâcher une pomme comme une vache.

- C'est d'la merde cette marque. C'est une marque pour frimeur. Après tout, on compense en général avec les voitures. C'est le cas ?

Pas de doute... Il s'agissait bien de sa femme. Elle se retournait et contentait de lâcher un sourire poli ; étrangement, cette réflexion lui faisait mal au cœur... Elle se sentait presque insultée. Raphaëlle avait travaillé tellement d'années dans l'entreprise, elle savait que ce n'était pas de la... que ce n'était pas une mauvaise marque. Après tout, la brune avait été pilote, réparait les motos et elle avait été présente pour des lancements de modèles... Elle avait donné 24 ans de sa vie dans cette entreprise.

- C'est plus que quelques mots là quand même. Et depuis quand tu t'y connais autant en voiture ? Enfin tu t'y connais c'est clair, mais là quand même c'est spécial. Il y a plein de voitures de luxe ici, pourquoi cette marque précisément ? C'est le seul à avoir cette poubelle et c'est vers lui que tu te diriges. Tu le connais ce pignouf ?

- Mmh. J'ai lu un article récemment sur cette marque... Voilà tout.


Finalement, c'était une très mauvaise idée de l'accompagner à cet enterrement. Pleins de souvenirs remontaient à la surface et ce n'était pas forcément les plus joyeux... Pour la première  fois depuis des années, Raphaëlle regrettait presque d'avoir tourné le dos à l'entreprise familiale. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû être aussi rancunière. Elle secouait la tête. Non, la brune ne pouvait pas pardonner ce qu'il s'était passé entre son père et son premier mari, ils avaient trahi sa confiance.

- Et ce n'est pas une... poubelle. C'est une marque spécialisée dans la course automobile, j'ai été surprise de constater un modèle citadine. Voilà tout.

Tu répétais un peu trop "voilà tout" pour faire comprendre à ta femme que tu ne voulais pas aller plus loin dans la conversation. De toute façon, il n'y avait plus rien à dire ! Elle invitait sa femme à suivre le reste de la famille pour la cérémonie suivante et surtout accompagner au cimetière pour la mise en terre et les derniers adieux ; après la cérémonie, un grand repas était organisé mais Raphaëlle se contentait de grignoter par-ci, par-là sans jamais participer à la conversation. Kathleen semblait suffisamment méfiante.

Le lendemain, les jeunes femmes rentrèrent en France sans reparler de ce qu'il s'était passé... Quoi dire ? Raphaëlle ne se sentait pas prête pour tout avouer à sa femme, c'était trop tard désormais. Elle lui en voudrait trop d'avoir caché toute une partie de sa vie. Les jours s'écoulèrent et elles étaient revenues à leurs habitudes de couple mariées ; un soir, Raphaëlle avait invité Kathleen à un restaurant pour passer une soirée en amoureuse. L'heure approchait et la brune s'approchait de sa femme, réajustant sa boucle d'oreille.

- Tu es prête chérie ?




⸶ Raphaëlle converse en FireBrick
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] T9d5
▼ Badges ▼
Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Kathleen Rothschild
Badges obtenus : badge_14
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] W24i
Messages : 88
Date d'inscription : 02/07/2022

Civile
Kathleen Rothschild

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Lun 25 Mar - 21:54


Un enterrement pour un divorce


Mmh. J'ai lu un article récemment sur cette marque... Voilà tout.

En voilà une sacrée coïncidence quand même, assez peu crédible. Comme par hasard elle a apprit à parler Italien avec un superbe accent au moment où elle apprend qu'elle doit aller en Italie. Elle a miraculeusement lu un article sur une marque de voiture typiquement Italienne avant de venir en Italie et comme par hasard elle tombe dessus et elle peut parfaitement en parler avec son propriétaire dans une langue parfaite.. Propriétaire d'ailleurs qui ne semblait pas être très heureux de voir une femme essuyer sa précieuse voiture avec son postérieur et surtout l'ignorer de la sorte. En tout cas le bonhomme il devra repasser car tu as clairement autre chose à foutre de sa tronche là tout de suite, tu aimerais des explications avant toute chose.

Tu faisais signe à ce mec de rester à l'écart de cette conversation d'un geste de la main, c'est bon il va la récupérer sa bagnole, il peut patienter quelques secondes que tu termines ta conversation avec ta femme. Surtout qu'il y a bien plus de meuf en pleure s'il veut draguer et les consoler pour se taper des veufs inconsolables, c'est de bon ton pour certains beaufs après tout. Donc l'autre qui baragouine en Italien te casse les oreilles et tu lui fais bien sentir qu'il a intérêt à se barrer s'il ne veut pas finir la tête dans le trou avec les autres cadavres car s'il continue, tu vas lui mettre. Rien qu'à voir ton regard, il comprenait qu'il devait te laisser tranquille.

Et ce n'est pas une... poubelle. C'est une marque spécialisée dans la course automobile, j'ai été surprise de constater un modèle citadine. Voilà tout.

Voilà tout. Tout s'explique alors. C'est tout à fait logique après tout. On y retourne, ça va reprendre.

Clairement tu ne voulais pas spécialement y retourner, tu voulais continuer cette non conversation avec ta femme, mais clairement tu le sentais que ça n'allait pas aller plus loin. Du coup, le mieux à faire pour toi, pour toutes les deux, et sûrement tout le monde, c'est que tout le monde retourne à l'enterrement pour les dernières cérémonies et une fois le pauvre homme en terre complètement, go retourner à l'hôtel pour préparer le départ du lendemain. Tout le reste était ennuyant, comme prévu, mais tu n'arrêtais pas de cogiter sur ce qui venait de se passer. Pourquoi ta femme se comporte ainsi ? Depuis quand elle s'y connait autant en marque Italienne et qu'elle parle Italien ? Tant de question qui te perturbe.. et sans réponse.

La nuit ne fut pas des plus agréables, c'est limite si tu avais l'impression que Raphaëlle te faisait la gueule, qu'elle t'évitait. Heureusement pour elle, et pour toi, tu avais du boulot et tu pouvais décompresser et penser à autre chose.. Mais il y avait quand même bien trop de doute dans ta tête, raison pour laquelle tu as fis un truc que jamais tu aurais penser à faire un jour.. Enquêter sur ta femme. Elle ne veut rien te dire, alors il faut que tu trouves ces informations.. ou que des personnes le fasse. Tu n'aimes pas exploiter ce genre de méthode, surtout ça veut dire mentir et manquer de respect à la femme qui t'a tellement aidé, mais est-ce que tu as le choix ? Ta famille dispose quand même des moyens et surtout des contacts pour des détectives très efficace, voire limite véreux, mais ça tu t'en fous, tant que le résultat est là.

Aujourd'hui ta femme a même prévu un dîner au restaurant, sûrement pour se faire pardonner de toutes ces journées à se faire la gueule, des cachoteries, mais c'est également le jour où tu as reçu les informations du détective. Alors que chacune se préparait dans son coin, du moins que Raphaëlle se préparait car toi de ton côté, tu iras de manière assez classique, enfin tu restes assez chic avec un costume noir comme à ton habitude.. quasiment le même qu'à l'enterrement de Francesco d'ailleurs avec juste quelques nuances. Tu étais donc déjà prête, ce qui te laissais du temps pour lire rapidement le dossier qu'on t'avait remit et que tu cachais soignement.

Tu en revenais pas de tout ce que tu lisais dedans. En si peu de temps, il n'avait pas réussi à avoir beaucoup d'informations.. mais le peu déjà te faisais halluciner. Jamais tu aurais imaginer découvrir autant sur une femme que tu pensais connaître par cœur.. Vrai nom, vrai origine, vrai parents.. vivants surtout.. De la haute société Italienne et surtout MARIÉE ! En lisant cela, tu avais envie de tout fracasser chez toi.. Sauf que tu te contrôlais.. Ce soir elle va te répondre, et plus d'échappatoire possible.

Tu es prête chérie ?

J'arrive ouais. Deux secondes.

Sur un ton méga sec, limite énervée, tu rangeas le dossier dans ton tiroir que tu pouvais fermer à clef, que tu es la seule à avoir, puis même si elle découvre ceci, clairement, elle est mal placée pour te faire la leçon. D'un côté, tu aimerais qu'elle le découvre pour voir comment elle va réagir, mais tu n'auras clairement pas la patience, ni l'intelligence pour lui tendre ce piège. Toi ton point fort, c'est l'attaque et tu vas y aller, à un moment où elle n'aura plus aucun échappatoire, genre en plein milieu du repas. Clairement, faire honte aux autres, tu t'en fiches, mais elle, pas sûre qu'elle supporte cette pression, elle craquera et elle te dira toute la vérité.

Sur le chemin du restaurant, tu ne disais rien, pas un seul mot sortait de ta bouche car tu savais que si tu disais quelque chose, ça sera une remarque blessante et tu ne veux pas qu'elle puisse s'en sortir si facilement. Tu ne répondais à ses questions que par phrases courtes, deux, trois, mots maximum à chaque fois. Ayant réservé, on vous plaça à une table, l'une des meilleures tables de ce restaurant de luxe. Quand tu vas mal, tu aimes dépenser de l'argent, tu veux te faire plaisir et le plaisir, c'est la bouffe aussi donc autant profiter.. même si clairement tu sens que ce repas ne va pas être des plus agréable car tu n'arriveras clairement pas à retenir ta langue très longtemps.

Tiens, dans le menu tu as des ravioles à la Raffaell...o.. Sauf si tu préfères un truc plus classique. Genre un opéra pour le dessert, genre pour la cantatrice Carmen. Ya des trucs qui te tente ? Plein de spécialités Italienne ici, drôle de choix quand même.

Clairement la subtilité ce n'est pas ton fort, clairement pas. Surtout quand tu insistais sur le Raffaello.. comme si tu voulais dire en réalité Raffaella en vrai, mais que tu as changé la dernière syllabe à la dernière seconde. Puis clairement d'insister que sur les plats italiens alors qu'il y en a plein d'autres, puis pourquoi parler du dessert dès le début du repas.. En tout cas les références tu y vas.. alors que de base, tu n'aimes pas ça, tu les comprends pas et pourtant, là tu y vas. Pour l'instant ça va, malgré ton ton un peu énervé, mais tu restes calme, cherchant à te calmer derrière ton menu que tu lisais.. du moins en apparence.


"Parce que la roue tourne" by Alya Kami-Sama



▼ Badges ▼
Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Raphaëlle Despentes
Badges obtenus : badge_8; Badge_11; badge_12; badge_14; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] 4neb
Messages : 112
Date d'inscription : 30/06/2022

Civile
Raphaëlle Despentes

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

Sam 30 Mar - 23:03


Un enterrement pour un divorce

Feat Kathleen Rothschild




Bon... bon... Raphaëlle s'était laissée un peu aller en Italie ; elle ne faisait plus tellement attention à ses mots, à ses gestes, si bien que sa femme l'avait trouvée étrange. Mais bon, tout le monde avait ses petits secrets, non ? Quoi qu'il en soit, la brune avait rapidement coupé court à la conversation en annonçant "et c'est tout"... Chose qu'elle avait l'habitude de dire lorsqu'elle voulait mettre un terme à la conversation.

Les jours suivants, Raphaëlle et Kathleen n'avaient pas reparlé de ce qu'il s'était passé en Italie... Ni l'une ni l'autre ne voulaient remettre une couche. Néanmoins, la brune se rendait compte que la situation avait perturbée sa femme et ce n'était pas le but... En plus, elle venait de perdre l'un de ses oncles, ce n'était pas la peine d'en rajouter. Alors Raphaëlle avait réservé dans un grand restaurant histoire de se faire pardonner et surtout, avec l'envie de passer une soirée en amoureuses. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas fait ça !

- Tu es prête chérie ?

- J'arrive ouais. Deux secondes.

- Eh bien... J'espère que tu seras de meilleure humeur au restaurant !


Espérons seulement que c'était son estomac qui la rendait si grognon ! Raphaëlle savait à quel point le manque de nourriture pouvait rendre sa femme de mauvais poil ! Elles enfilèrent leur manteau et se dirigèrent vers le restaurant... en silence. La brune essayait de lancer quelques banalités mais sa femme ne semblait pas très respective... alors Raphaëlle avait finalement laissé tomber. Bon. Elle aurait sûrement plus de chance au restaurant une fois qu'elle aura prit les hors d'œuvre.

Arrivées au restaurant, le serveur les installa à une belle table en plein milieu et leur apporta les cartes du menu et des vins. Raphaëlle prit donc le menu en main et le parcourait du regard dans un premier temps, espérant que quelque chose lui tape à l'œil... Peut-être que ça finira par lancer la conversation ? Relevant les yeux, elle remarquait que Kathleen tirait toujours autant la tête. Eh bien, non. Raphaëlle se contentait donc de regarder en silence le menu. Elles feront le repas dans le silence, tant pis.  

- Tiens, dans le menu tu as des ravioles à la Raffaell...o.. Sauf si tu préfères un truc plus classique. Genre un opéra pour le dessert, genre pour la cantatrice Carmen. Ya des trucs qui te tente ? Plein de spécialités Italienne ici, drôle de choix quand même.

- Nous ne sommes pas encore au dessert... Je vais déjà essayer de choisir une entrée et un plat ! Eh oui, j'avais envie d'un restaurant Italien. Nous n'avons même pas eu le temps d'en faire un là-bas alors... Je voulais rectifier un peu le tir !


Raphaëlle essayait tant bien que mal de garder ce sourire poli qu'elle avait en toutes circonstances mais le comportement de sa femme commençait à lui taper sur le système... Elle essayait de se cacher derrière son menu mais la brune remarquait bien ces sourcils froncés et son air crispé sur le visage. Qu'est-ce qu'elle avait bien encore fait ? Elle n'avait pas mis la robe préférée de sa femme ou son maquillage était peut-être trop vulgaire ? Raphaëlle posait le menu sur la table et regardait Kathleen droit dans les yeux.

- Il y a un problème ? Si tu ne voulais pas sortir ce soir, nous aurions pu décaler.




⸶ Raphaëlle converse en FireBrick
Un enterrement pour un divorce [PV Raph] T9d5
▼ Badges ▼
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Un enterrement pour un divorce [PV Raph] Empty Re: Un enterrement pour un divorce [PV Raph]

▼ Badges ▼

Réponse rapide