Derniers sujets
Tristan - 'Got mixed feelings about everything (terminée)Hier à 23:54Tristan RenardEvent de 3 ans : Nocck passe à l'attaqueHier à 21:07Aylin O’DeorainDemande de double compteHier à 18:57Ezra DelormeLe jeu du destin [PV Ezra]Hier à 16:43Kaya KanLes Commentaires des épreuvesHier à 15:10Kaya KanBac à sable - Epreuve 2 - Terreciel et Titan QuestHier à 12:37InvitéDébut Avril - Confidences & Sincérités (Pv Theoxane) Mer 19 Juin - 20:18Théoxane de SaloisLes AbsencesMar 18 Juin - 22:14Luka CouffaineA la queuleuleuMar 18 Juin - 14:22Maeline Dave

Hélène Lamaret
Badges obtenus : badge_1; badge_2; ; badge_8; badge_11; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21; badge_22
Event - Helloween 4sg7
Messages : 263
Date d'inscription : 30/04/2021

Hélène Lamaret
Badges obtenus : badge_1; badge_2; ; badge_8; badge_11; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21; badge_22
Event - Helloween 4sg7
Messages : 263
Date d'inscription : 30/04/2021

Civile
Hélène Lamaret

Event - Helloween Empty Event - Helloween

Mar 18 Oct - 18:20

Helloween

Feat Artémis, Alya & Manon

Cette nuit-là, Hélène était de garde. Elle devait travailler sur une grosse affaire qui allait être porté devant la Cour d'Appel alors le Procureur lui avait demandé d'avoir un dossier un béton armé. La Rousse ne voulait pas faire une erreur alors elle faisait des heures supplémentaires... Et puis, ce n'était pas la seule raison de sa présence dans son service de l'IML (Institut Médico-Légal) ; il faut dire que les soirs d'Halloween, les adolescents apprécient se faire peur en étant entouré de cadavres. Certains même les volaient !

Alors en plus de travail, la Rousse montait la garde. Autant faire d'une pierre deux coups comme le disait le chef de service... Voilà bien longtemps qu'elle avait arrêté de faire la tournée des bonbons avec Manon et celle-ci voudrait peut-être passer du temps avec ses amis ; après tout, n'était-ce pas la meilleure période pour regarder des films d'horreur, manger du pop corn et se faire peur ? Surtout que demain était férié... Alors oui, c'était le bon moment pour regarder des Slasher jusqu'à 1h du matin.

Vers 23h, la jeune femme entendit du bruit. Ôtant l'écouteur qu'elle avait sur son oreille droite, elle écoutait avec attention ce qu'il pouvait se passer dans le couloir... Mais rien. Alors elle secouait la tête... Voilà qu'elle s'imaginait entendre des choses maintenant ! Hélène s'apprêtait à remettre son écouteur lorsqu'elle entendit une porte claquer, faisant quasiment trembler les murs. Elle fronçait les sourcils. Ca, ce n'était pas normal. Prenant son courage à deux mains, Hélène se levait et sortie de son bureau.

La lumière du couloir ne s'allumait pas tout de suite malgré ses nombreux mouvements de bras ; comme si c'était le moment ! Lorsque la lumière s'allumait enfin, Hélène eut à peine le temps d'observer une silhouette qui venait se glisser dans une pièce. Son cœur battait si vite et si fort... Non, elle n'était pas dans un film d'horreur mais aucune silhouette n'aurait dû être présente à cette heure-ci. Alors prenant son courage à deux mains, Hélène composait le numéro de la police pour leur annoncer qu'il y avait une intrusion à l'hôpital.

On lui avait pourtant dit de rester en sécurité mais ce n'était pas une femme qui allait attendre la police ; alors, après plusieurs minutes, elle saisit l'extincteur et se dirigeait lentement vers la salle où elle avait vu la silhouette entrer. Hélène entrait en trombe dans la pièce (la morgue), l'extincteur prêt à être balancé avant de finalement le lâcher sous le coup de la surprise ; ce n'était pas une silhouette, mais deux ! Deux adolescents qui avaient retiré le drap du corps qui se trouvait sur la table d'autopsie.  

- Oh bon sang ! Mais que faîtes-vous ici ?!

- Aaaah ! Non, non ! Ne me faîtes pas de mal !

- Ouais, on voulait juste... se faire peur ! C'est Halloween quoi ! Eh mais... z'êtes la rousse qui a perdu un Miraculous !


Hélène fronçait les sourcils et eut la sensation qu'on lui plantait un couteau dans le ventre ; voilà un sujet encore bien sensible. Le jeune sortit son téléphone pour prendre une photo avec son flash, ce qui l'avait agacé encore plus... Ce n'était pas un phénomène de foire bon sang ! La Rousse avait fait en sorte d'éviter le sujet mais chaque fois, la défaite de ce jour-là lui revenait en plein figure... comme une claque qu'on lui donnait. Alors elle fit dos aux deux jeunes pour laisser échapper quelques larmes de long de ses joues ; un mélange de déception de ne pas avoir été assez vigilante, de peur en s'étant tout un film à cause des bruits et de colère pour lui rappeler ce fameux jour. Et puis...

- Helloween, je suis le Papillon. En plus de t'avoir filé une peur bleue, voilà que ces adolescents manquent cruellement de manière... Je t'offre le pouvoir de leur faire mortellement peur. En échange, je te demande de me ramener le plus de Miraculous possible.

- Avec plaisir, Papillon.


Hélène avait tout simplement baissé sa garde et laissait parler ses émotions... Chose qu'elle n'aurait pas dû. Elle aurait dû résister. Mais voilà qu'elle fut entourée d'un halo violet avant de se transformer sous les yeux des deux adolescents.

(c) Sun pour Épicode



Hélène s'exprime en Indianred
Event - Helloween Mh2v

Spoiler:
▼ Badges ▼
Gardien
Badges obtenus : badge_14
Event - Helloween 9089
Messages : 364
Date d'inscription : 17/03/2021

Gardien
Badges obtenus : badge_14
Event - Helloween 9089
Messages : 364
Date d'inscription : 17/03/2021

Protecteur des Miraculous
Gardien

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Mar 25 Oct - 21:49


Event Helloween



Ah ! Papillon ne s'arrête jamais et voilà qu'il a akumatisé la pauvre Hélène Lamaret qui travaillait cette nuit-là à la morgue de l'hôpital. Deux jeunes gens se sont introduits dans l'hôpital et n'ont pas manqué d'effrayer la jeune femme... En plus de lui rappeler son échec lors de son combat contre Miraculeur au mois de mai. Peur et désespoir... Voilà un mélange que Papillon apprécie tout particulièrement et qui a transformé Hélène en Helloween (costume & pouvoir).

Alors elle grimpe sur le toit, fait tomber la brume et les morts se relèvent ! Des zombies sortent du sol, d'autres quittent leur tombe et commencent à déambuler dans les rues de Paris dont le brouillard est désormais si épais. Oui, il s'agit presque d'un véritable film d'horreur ! Ces zombies n'ont qu'un but : trouver des porteurs pour leur voler leur Miraculous et rien ne personne ne pourra les détourner de leur route... Certains vous diront peut-être qu'ils sont forcés, d'autres vous diront de les tuer... mais ils ne cesseront de vous attaquer.

Les zombies attaquent ! L'hôpital est devenu une forteresse et des habitants se font attaquer ! Le gardien n'allait pas rester sans rien faire... Alors la jeune Artémis Lorist a été choisie pour obtenir un Miraculous, tout en demandant de lui rendre à la fin (phase 1 contre Helloween) ; dans cette tâche, elle sera secondée de Alya Césaire, porteuse du Miraculous du Renard polaire !

Néanmoins, il faut également un autre porteur pour aider les parisiens qui se font attaquer par les zombies... C'est pour cette raison que Noctis Barbas reçu également un Miraculous à qui il a été demandé de lui rendre une fois les événements terminés (phase 2 contre les zombies). Que le sort vous soit favorable !

____________________________________

HRP, à savoir :

• Le pouvoir de Helloween est de faire tomber une brume qui permet de réveiller les morts qui se trouvent sur Paris (ex : la maman de Raphaëlle et Livia qui est enterrée en Italie ne pourra pas faire partie des zombies). Ceux qui sont décédés depuis plus longtemps seront dans un état de décomposition avancé contrairement à ceux qui viennent de décéder. Les zombies ont pour mission de retrouver les porteurs et rien ni personne ne pourra leur faire changer de but ; néanmoins, ils peuvent vous dire qu'ils sont forcés de le faire et que ça ne leur fait pas plaisir.
Faites attention tout de même, même si les zombies sont certes plus faibles qu'un être vivant à cause de leur situation de mort, ils en restent pas moins costaud, en plus d'avoir l'avantage de toujours se relever à moins de complètement les détruire.

• L'akuma se trouve dans le badge de Hélène qui est tombé au cours de son akumatisation et s'est glissé sous une des tables de la morgue (à découvrir au fil de l'évent).

• La phase 1 est donc composée de Hélène, Artémis & Alya. L'intervention de civil (notamment de Manon si elle souhaite raisonner sa mère) est possible mais à voir avec le MJ. N'ayant pas de porteur capable de purifier l'akuma dans la phase 1, cela revient aux concerner de voir, si l'occasion s'y prête, qui fera l'intervention (InRP ou HRP) à la fin pour purifier/détruire l'akuma.

• Pour la phase 2, il s'agit de RP à 2 ou plus contre les zombies (se battre, se cacher, fuir etc.). A savoir que les apprentis gardiens peuvent confier temporairement des Miraculous uniquement pour cet évent ; ils devront être obligatoirement rendu à la fin du RP. Donc n'hésitez pas à vous rapprocher des apprentis afin de voir avec eux les possibilités, cela peut se dérouler HRP !

• Pour Noctis, dans la phase 2, c'est à toi de trouver un ou plusieurs partenaires (le staff peut aider si besoin !) pour obtenir le Miraculous INRP.

• Noctis et Artémis, nous allons voir avec vous en PV ce soir de régler les derniers détails d'obtention du Miraculous !




▼ Badges ▼
Invité
Anonymous
Invité

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Jeu 27 Oct - 13:24
Event Halloween
Helloween, Alya, Manon et Artémis



C’est le soir d’Halloween. Les enfants sont déguisés et viennent sonner aux portes pour dire la fameuse phrase « Des bonbons ou un sort ! ». Je me prête volontiers au jeu et leur donne des sucreries. Je me suis même dessinée une petite araignée sur la joue et j’ai mis un chapeau de sorcière pour leur faire plaisir. La soirée est déjà bien entamée et les sonneries plus espacées.

22h, il est temps d’aller faire la balade de Thémis. En plus, ça lui permettra un peu de s’habituer aux bruits extérieurs avec les jeunes qui font la fête et déambulent déguisés dans la rue. Je ne me suis pas démaquillée, je le ferais en rentrant. Je lui passe son collier, n’oublie pas de prendre mes clés et direction la balade !

Les rues sont étonnamment désertes ce soir. Enfin, je m’attendais à plus de monde dans les rues. C’en est presque flippant. Bon, tant pis, au moins je serais tranquille pour balader mon chiot. Mes pas me mènent dans les alentours de l’hôpital, je ne suis encore jamais venue me promener ici avec elle, c’est l’occasion de lui faire découvrir. Mais des bruits étranges parviennent à mes oreilles. Des genres de grognements. Au loin, j’aperçois des personnes qui marchent bizarrement. Leurs habits sont déchirés, leur peau abîmée et sombre… Un costume très réussi ! Euh, c’est un costume hein ? C’est des faux zombies… Non ? Les voyant se diriger vers moi, je reste tétanisée. Oh bon sang mais qu’est-ce qu’il se passe ?! J’entends une voix qu’i m’appelle alors.

« Jeune fille ! Par ici ! »

Je cours me réfugier dans la rue et me retrouve face à un homme que je ne connais pas. Mais au moins, lui, il est humain ! Je reprends un peu mon souffle, mais mon cœur bat toujours à cent à l’heure.

« Ecoute, je vais aller droit au but. Papillon a encore frappé et c’est une akumatisée qui a réveillé les zombies. Les héros ont besoin d’aide. J’aimerai te confier le miraculous du chien afin de pouvoir aller les aider. Tu dois dire Baark, transforme-moi ! Va battre les zombies et reviens.

- Très bien ! J’aiderai les héros de mon mieux ! Mais euh… Puis-je vous laisser Thémis ? Je ne veux pas la laisser seule… »

L’homme acquiesça et me donna un collier à piques alors que je lui confiai la laisse de Thémis. Je l’accrochai autour de mon cou. Un grognement non loin me fit comprendre que le temps était compté, je ne pouvais pas me permettre de penser à autre chose que sauver Paris.

« Baark, transforme-moi ! »

Aussitôt, une lumière apparut depuis le collier. Lorsque la transformation fut terminée, je remarquais que j'étais habillée d’orange et de blanc. Je sentis aussi un masque sur mon visage. Ah oui, l’anonymat avant tout. Autour de ma taille se trouvait un collier et une laisse. L’homme m’expliqua qu’il s’agissait de mon arme et m’expliqua également quel était mon pouvoir, tout en me recommandant de faire attention car, une fois mon pouvoir déclenchée, il ne me restera que cinq minutes avant de retrouver mon apparence.

Je cours ensuite en direction des zombies qui se trouvaient devant l’hôpital. Peut-on seulement tuer un zombie ? Non, je ne pense pas, il faut que je trouve le moyen de les ralentir pour mettre l’homme en sûreté. J’ai appris à me battre, dans des cours de self défense il y a quelques temps. Je crois qu’il est temps de m’en servir !

Les zombies sont lents mais ça ne les rend pas moins dangereux. Un coup de pied par ci, des coups de poings par-là, je visais principalement les jambes. Pas de jambes, ça ralentit. Je pris le collier dans ma main et le lançais sur le premier zombie en face de moi. Le collier se resserra autour de lui. J’essayais de mettre toutes mes forces pour l’envoyer contre un petit groupe de zombies plus loin, en en renversant d’autres au passage. Je repris ma respiration, ça reste des anciens humains, ils font leur poids. J’essayais de m’ôter l’image de la tête que ces zombies étaient des personnes autrefois, sinon je n’arriverai pas à les battre. Je redistribuais encore quelques coups, la zone semblait un peu dégagée. Je retournais donc auprès de l’homme.

« Je ne regrette pas mon choix, tu te bats bien. Fais attention, les zombies se relèveront tant que l’akumatisée ne sera pas battue. Fais également attention à ton Miraculous, tu ne dois pas le perdre. Lorsque ce sera fini, reviens me voir pour me le rendre. Bon courage !

- Bien, je ferais en sorte de protéger le Miraculous, vous pouvez compter sur moi ! Faites attention à vous. »

Une dernière caresse à Thémis, et me voilà à courir en direction de l’hôpital. Je balance le collier à droite et à gauche pour écarter les zombies de mon chemin. C’est une véritable invasion ma parole ! Je pense à toutes les personnes qui sont dans l’hôpital, il faut que j’aille les aider. Au rez-de-chaussée, il n’y a personne. C’est alors que j’entends des cris au premier étage. Je me précipite. Les zombies terrorisent les malades. Je guide ceux que je vois dans des chambres, leur disant de se barricader, je donne à nouveau des coups pour en aider d’autres.

« Surtout, enfermez vous dans les chambres et ne sortez sous aucun prétexte ! »

Je continue de monter mais il semble que les malades soient à l’abri. Je leur ai aussi dit de prendre des objets pour se défendre. Je continue d’avancer et j’entends des bruits de lutte. Une jeune femme est en train de se battre avec un zombie avec sa perche à perfusion. Dans d’autres circonstances, la scène pourrait être drôle. Mais là, la seule chose qui me vient à l’esprit est de l’aider. Je cours dans sa direction.

« Attention ! »

Je balance mon collier pour attraper le zombie.

« Est-ce que ça va ? Va te mettre à l’abri et protège toi ! »


▼ Badges ▼
Alya Césaire
Badges obtenus : badge_2; badge_4; badge_5; badge_6; badge_7; badge_9; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_27; badge_30; badge_38
Event - Helloween 5af9559a643d1aecb52af5f0213fe7fb
Messages : 131
Date d'inscription : 01/12/2021

Alya Césaire
Badges obtenus : badge_2; badge_4; badge_5; badge_6; badge_7; badge_9; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_27; badge_30; badge_38
Event - Helloween 5af9559a643d1aecb52af5f0213fe7fb
Messages : 131
Date d'inscription : 01/12/2021

Héroïne
Alya Césaire

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Jeu 27 Oct - 15:06


'Cause this is thriller, thriller night

You try to scream. But terror takes the sound before you make it. You start to freeze. As horror looks you right between the eyes. You're paralyzed
Halloween, le meilleur jour de l’année pour se déguiser et parcourir les rues de Paris à la recherche de bonbons ! Discutant depuis un moment avec Marinette sur leurs costumes, Alya eut l’envie de faire une tenue complètement différente de ce qu’elle trouvait souvent. Pourquoi ne pas faire une version petit chaperon rouge en mode plus sombre ? Alya en avait un peu parlé avec Alex et ils avaient décidé de faire le duo loup et chaperon. C’était un peu particulier en effet, parce que finalement, la jeune femme n’avait jamais vraiment fait ce genre de chose avant. Avec l’aide de sa meilleure amie, une semaine plus tard, leurs tenues étaient fin prêtes pour halloween.

On était enfin le jour J, Alya avait déjà tout prévu, tout acheter pour finaliser sa tenue. Elle avait même donné rendez-vous à Alex dans la soirée pour faire le tour de Paris ensemble. Impatiente, Alya regardait sa tenue avec beaucoup d’envie. Elle avait tellement hâte de l’essayer, qu’elle n’attendit pas un instant pour l’enfiler et s’admirer. La tenue était parfaite, avec un petit panier en plus, le tout était finalisé.

Après une bonne heure à faire de l’acting, son téléphone sonna et elle vit le numéro de l’hôpital où elle allait depuis un mois maintenant. Fronçant les sourcils, elle écouta les paroles de la secrétaire et le visage d’Alya se décomposa.

- Vous êtes sûre ? Je dois aller à l'hôpital pour passer un examen demain ? Mais c’est halloween…Je suis obligé…Hmm d’accord, je dois venir pour quelle heure ? 19h ? D’accord. Je pourrais repartir après l’examen ? D’accord…Vous avez donc une piste pour ce que j’ai…La maladie de Chron ? Je ne sais pas du tout ! Oui pardon, merci pour votre appel, à ce soir.


Alya raccrocha alors et se regarda dans le miroir, complétement dépité… Donc elle avait sans doute une maladie chronique et un examen le jour d’halloween ? Mais son costume, Alex, elle ne pourrait pas porter sa tenue ? Une tristesse profonde l'envahit tout à coup, tandis que son panier tomba sur le sol. Prenant son téléphone, elle envoya un message à Alex pour lui dire qu'elle n'était pas disponible, ce soir, pour cause d’hospitalisation. Lançant son téléphone sur son lit, elle s’effondra dessus pour lâcher un long et profond soupir de détresse… Manquerait plus qu’un akumatisé et le vase serait rempli à ras-bord !

Dame Alya, ne soyez pas triste, la santé est plus importante.


- Je sais Borrea…Mais ça me rend quand même triste…


Alya sentit la présence du kwami lui faisant un câlin au niveau de sa joue et la tristesse de la Martiniquaise disparue progressivement. S’endormant finalement, elle se laissa plonger dans un profond songe.

La matinée passa à une vitesse extraordinaire, tellement que lorsqu’elle ouvrit les yeux, son téléphone marqua l’heure fatidique de 16h. Ouvrant de grands yeux, elle se dépêcha de mettre ses lunettes et de regarder sa chambre. Nom de Dieu, elle n'avait pas fait son sac ! Telle une tornade, la voilà qui balance des affaires dans son sac et finit par le refermer une fois rempli.

Puis vint le moment d’aller prendre le métro pour se rendre à l'hôpital. Évidemment, on parle là de l'hôpital le plus proche d’elle…La prochaine fois, elle aura rendez-vous au centre Pompidou, l'hôpital le mieux coté niveau maladie chronique. Montant dans le métro, elle se rendit compte qu’elle avait encore sa tenue de chaperon rouge..Et mince ! Bon, pas grave, c’était trop tard pour faire demi-tour, elle allait finir en retard sinon !

Après une trentaine de minutes, elle arriva à l'accueil et on la conduisit à la chambre. De là, on commença à lui poser plein de questions. Elle apprit alors qu’elle ne pourrait pas manger ce soir. Soupirant doucement, elle accepta à contrecœur et on lui fit remonter la manche pour placer une perfusion dans son bras. Évidemment, cela était plus pratique pour injecter le produit luminescent qui permet de mieux voir les organes tout ça.

Une fois allongée, elle regarda par la fenêtre en soupirant…Il était maintenant 20h et elle sentait que la soirée allait être bien chiante. Heureusement, elle avait tout prévu et sortit du travail pour se focaliser sur ses cours.

Les heures défilaient et le bruit qu’elle entendait depuis son arrivée disparaît soudainement. Le silence régnait maintenant dans les couloirs, et même, dans l'hôpital entier. Au début, cela ne la dérangeait pas plus que cela, mais un bruit suspect la fit hérisser les poils de ses bras. Fermant son ordinateur portable, elle se leva alors et commença à marcher, mais se fut rapidement arrêtée par sa perche à perfusion…Bon dieu, elle l’avait presque oublié celle-là.

Se trimballant avec sa perfusion et sa tenue de chaperon rouge, la voilà maintenant dans un hôpital désert, sombre et avec du…Brouillard ? Mais qu’est-ce que c’était que ce bordel ! Puis des cris se firent entendre juste en dessous de son étage..Des cris et des bruits de..de..zombie ? C’était une blague ? Un jeu organisé par l'hôpital ? C’était pas ce qu’elle croyait..si ?

Essayant de faire monter l’ascenseur, celui-ci ne répondit pas. Okkkk, pas du tout, flippant. Une odeur nauséabonde commença à monter dans ses narines et l’envie de vomir se fit présente. Mettant sa main devant sa bouche, elle commença à marcher vers les bruits…Se faisant soudainement bousculée par des patients et des infirmières paniqué.

- DES ZOMBIES !! A L’AIDE !!


Alya se redressa avec rapidité et se cacha derrière une poutre pour y voir une dizaine de zombies en train d’attaquer des civils. Alya resta figée un moment et se pinça pour se ressaisir. Bon, ce n’était pas le moment de ne rien faire. Prenant son courage à deux mains, elle se saisit de sa perche et se mit à attaquer les zombies avec vigueur et force. S’il y avait des zombies si réalistes, cela ne voulait dire qu’une chose…

- Dame Alya, il y a un akumatisé dans cet hôpital ! Vous devez faire vite !


Alya regarda les zombies venir de plus en plus dans sa direction. Sans attendre, elle aida les infirmières de l’étage à aller se réfugier dans un endroit safe, de s’enfermer et de prendre tout objet permettant de les protéger.

Il fallait prévenir la population et accessoirement se transformer pour aider dans la situation. Essayant de chercher un endroit où se changer, elle n’arrivait à rien, car les zombies ne la lâches pas.

- Mais vous allez me laisser tranquille bande de zombies malodorants ! Retournez dans vos tombes bon diou !!


Par chance, une héroïne vint à son secours, lui demandant si elle allait bien, la demoiselle hocha simplement la tête avant de dire en rigolant.

- Aussi bien que de se battre avec une perfusion plantée dans le bras ahah


Un peu d’humour ne tue pas, n’est ce pas ? À ses paroles, la demoiselle se leva finalement et remercia l'héroïne pour se mettre à l'abri. Cherchant une infirmière au passage, elle en chopait une dans sa course et lui demanda assez rapidement de la déperfuser. L’infirmière, tout d'abord choquée par la demande, n’attendit pas un instant et lui enleva la piqûre de son bras pour y mettre un pansement rapide et se remettre à courir. Bon, au moins, c'est une bonne chose de faite. Elle appuya pendant deux minutes pour pas que le sang coule du poti trou et elle s’enferma dans un bureau non loin. Prenant son téléphone, elle lança en premier son live et son alerte akumatisé.

- Coucou les ladyblogger, l’heure est grave. Une invasion de zombie sévit dans Paris. Réfugiez-vous dans des endroits sûrs et gardez sur vous de quoi vous protéger. N'essayez pas de jouer aux héros, ils sont intuables, pour avoir essayé de les terrasser pour me protéger, ils se relèvent automatiquement. Je dois y aller, j’ai des patients à mettre en sécurité, prenez soin de vous et surtout, restez connecté !


Finissant son live, elle coupa le tout et se tourna vers Borrea qui attendait la suite des événements.

- Borrea, transforme moi !


Après des effets de son et image magnifique digne des meilleurs magical girl, voilà que Borealis entre en scène. Elle n’avait jamais encore utilisé son miraculous, ce serait une première ! Sortant du bureau, elle rejoint alors l'héroïne, tout en boxant avec ses gants les zombies qui l'attaquent.

▼ Badges ▼
Hélène Lamaret
Badges obtenus : badge_1; badge_2; ; badge_8; badge_11; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21; badge_22
Event - Helloween 4sg7
Messages : 263
Date d'inscription : 30/04/2021

Hélène Lamaret
Badges obtenus : badge_1; badge_2; ; badge_8; badge_11; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21; badge_22
Event - Helloween 4sg7
Messages : 263
Date d'inscription : 30/04/2021

Civile
Hélène Lamaret

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Jeu 27 Oct - 21:14

Helloween

Feat Artémis, Alya & Manon

1, 2, 3, nous irons au bois

La brume s'était levée et les morts aussi. Comment tout cela avait pu déraper aussi rapidement ? Qui n'avait jamais ressenti la peur ? Pourtant cette peur ne transformait pas systématiquement les personnes en pantin de Papillon. Mais cette nuit-là, Hélène avait cédé ; pourtant, elle connaissait le personnage. Elle savait qu'il entrait dans la tête des gens pour les manipuler... Mais elle avait laissé tomber toutes ses barrières.

4, 5, 6, cueillir des cerises

Les morts sortis de leur tombe et de leur lit eurent pour mission de trouver des porteurs... Pas de quartier, pas de laissez passer ; toutes personnes possédant un Miraculous devait se le faire arracher. Son serment d'Hippocrate fut rompu à cet instant... Qu'importe qu'il y ait des blessés ou des morts, sa mission devait simplement être remplie. Cette fois-ci, elle réussirait ce rôle.

7, 8, 9, dans mon panier neuf

La Rousse entendit les cris de certains patients, effrayés et pourchassés par les morts qui s'étaient relevés. Pourtant, ce n'était pas assez pour l'arrêter. Et puis, elle sentit que sa mission était quasiment atteint... Des porteurs se trouvaient dans l'hôpital mais ses sbires avaient quelques difficultés pour récupérer leur bijou. Soit. Hélène irait chercher elle-même les Miraculous ; alors dans un geste élégant, elle descendit du toit pour se diriger lentement vers les porteurs.

10, 11, 12, elles seront toutes rouges

La rouquine au teint blafard arrivait à un étage, au bout du couloir, où une porteuse au costume orange et blanc était bel et bien présent. Alors Hélène avançait lentement vers le porteuse et sortie ses seringues pour les lancer sur les ampoules au plafond afin de plonger le couloir dans le noir au fil de son passage. Ainsi, sans luminosité... Il serait plus compliqué pour la porteuse de se défendre contre les quelques zombies dans le couloir. Une fois toutes les lumières éteintes, la Rousse s'évapora à la recherche de l'autre porteur.

L'autre porteuse rencontrait quelques zombies sur le chemin qui l'empêchait de rejoindre facilement l'autre héroïne... Mais les zombies n'étaient pas le seul problème puisque un adolescent avec un plâtre sortie de sa chambre et commençait à taper quelques morts-vivants pour aider la porteuse du renard polaire. Mais sûrement deviendra-t-il un poids à force d'agir avec témérité, il finira bien par lui arriver quelque chose.

Je viens te chercher, tu es prévenue. Attention j'arrive.

(c) Sun pour Épicode



Hélène s'exprime en Indianred
Event - Helloween Mh2v

Spoiler:
▼ Badges ▼
Invité
Anonymous
Invité

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Sam 29 Oct - 12:11
Event Halloween
Helloween, Alya, Manon et Artémis



La jeune femme face à moi trouva le moyen de faire une blague et je lui souris. Il valait mieux rire que pleurer non ? Ca devait quand même faire mal de se battre avec une aiguille dans le bras. Au moins, elle ne prenait pas de risques inutiles et alla se mettre à l'abri avec les autres. A nous, les zombies, venez tâter de mon poing. Je fis tourner la laisse au-dessus de ma tête comme un lasso. J'étais entourée de brume et l'odeur des zombies était vraiment abominable, mais je devais rester forte, pour protéger les patients de l'hôpital et sauver Paris en m'occupant de l'akumatisé. J'espérais tout de même que des héros viendraient me rejoindre, je ne me voyais pas affronter un akumatisé seule alors que c'est la première fois que je me transforme.

Soudain, une autre personne fit son apparition. Elle n'avait pas l'apparence d'un zombie, c'était donc elle qui avait été akumatisée par Papillon. Mon objectif est donc de trouver l'objet qui contient l'akuma, tout en l'empêchant de me prendre mon Miraculous. Elle avançait lentement vers moi, mais j'étais prête. C'est alors qu'elle sortit des seringues et qu'elle les balança vers le plafond. Plus elle avançait et plus les lumières s'éteignaient. Elle était en train d'exploser les ampoules ! D'ici peu, le couloir serait plongé dans le noir et je ne pourrais plus me défendre correctement contre elle ou les zombies. Bien qu'on puisse les repérer à l'odeur et au bruit, je risquais de facilement prendre quelques coups. Est-ce que les zombies peuvent voir dans le noir ? Pas le temps de réfléchir, me voilà projeter par terre. Aïe, ça fait mal. Je me relevais et pris un coup dans le ventre. Allez Artémis, trouve une idée ! En reculant, je sentis une poignet dans mon dos. Mais oui ! Les chambres ! Je rentrais dans celle de mon dos et refermais derrière moi.

Cela me laissait le temps de reprendre mon souffle. J'allumais la lumière. Me voyant dans le miroir, je vis une égratignure au niveau de ma lèvre, sûrement la chute. Tant pis, je soignerai ça en rentrant. Bien, elle n'a cassé que les ampoules du couloir donc celles des chambres sont fonctionnelles. Je sais que des patients sont cachés dans les chambres, je vais avoir besoin de leur aide. Je sortis et tout en éloignant les zombies les plus proches, je hurlais.

"Que tous les patients des chambres allument les lumières ! Le couloir est trop sombre, aidez-moi !"

Au fur et à mesure, plusieurs lumières s'allumèrent et me permirent d'y voir plus clair.

"Merci ! Quand vous me verrez passer, éteignez et restez à l'abri, protégez vous !"

Je repérais au loin la lumière verte caractéristique des escaliers de secours. Parfait pour monter à l'étage et rejoindre l'akumatisé. Je courrais dans le couloir, amochant le plus possible les zombies. Les lumières s'éteignaient au fur et à mesure de mon passage. Au moins, les zombies les repèreraient moins comme ça. Mais ces monstres n'étaient plus ma principale préoccupation. Si j'arrivais à vaincre l'akumatisé, alors il n'y aurait plus de zombies. Mais l'inverse n'était pas vrai. La porte de secours était blindée, les zombies auront du mal à me suivre. Je me dépêchais de la refermer et monter quatre à quatre les escaliers. En arrivant à l'étage, je vis une autre porteuse vêtue d'un costume bleue. Génail, à deux nous avions plus de chances de l'emporter. Mais la femme n'était pas loin.

"Attention, derrière vous !"

Un jeune garçon s'était joint au combat, il fallait qu'il se mette à l'abri, surtout blessé. Je rejoignis la porteuse.

"Cerbéra, enchantée ! Un plan pour la vaincre ?"

Je m'étais mise en position de combat pour combattre les zombies encore présent à cet étage.

▼ Badges ▼
Alya Césaire
Badges obtenus : badge_2; badge_4; badge_5; badge_6; badge_7; badge_9; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_27; badge_30; badge_38
Event - Helloween 5af9559a643d1aecb52af5f0213fe7fb
Messages : 131
Date d'inscription : 01/12/2021

Alya Césaire
Badges obtenus : badge_2; badge_4; badge_5; badge_6; badge_7; badge_9; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_27; badge_30; badge_38
Event - Helloween 5af9559a643d1aecb52af5f0213fe7fb
Messages : 131
Date d'inscription : 01/12/2021

Héroïne
Alya Césaire

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Mer 2 Nov - 23:41


'Cause this is thriller, thriller night

You try to scream. But terror takes the sound before you make it. You start to freeze. As horror looks you right between the eyes. You're paralyzed
Bon, la situation n’était pas si grave en soit, elle devait simplement aller à l'hôpital pour la nuit, bien se laver avec le produit rouge et dormir. Cela n’était pas bien complexe, non ? Eh bien, si la vie était aussi simple, on se ferait rapidement chier, non ? Accrochée à une perfusion dans le bras, histoire de rester hydraté et surtout pour préparer l’injection du lendemain, Alya sortit finalement de sa chambre. Quelle fut sa surprise de voir des patients courir et une odeur insupportable se répandre dans tout son étage ? Évidemment, l’ascenseur ne fonctionnait pas, sinon cela ne serait pas drôle ! Voyant les derniers patients courir vers leurs chambres, la jeune journaliste essaya de comprendre la situation. Pourquoi ? Très bonne question Jamie, elle-même ne savait pas pourquoi elle y aller. Mais au fond d’elle, Alya ressentait qu’une chose horrible se tramait dans cet hôpital.

Après avoir combattu comme une lionne avec sa perche à perfusion, elle est sortie de galère par une héroïne encore inconnue au bataillon. Donc une nouvelle dans les clans des gentils ? Intéressant ! Elle va devoir analyser la personne et sa façon de combattre pour en parler a Dinath dès qu’elle le pourra. Se cachant et enlevant sa maudite perfusion, la rousse se transforma alors, devenant à son tour une super-héroïne.

Essayant de rejoindre la fille habillée en orange et en blanc, Alya fut étonnée de voir autant de zombis sur son chemin. Enfin, pas vraiment beaucoup non plus, comparé à l’étage d’en dessous, mais quand même. Utilisant ses poings pour les affronter, elle utilise la résistance de ses gants pour leur mettre une bonne torgnole dans leurs tronches. Parfois, les faisant reculer, d'autres tomber à la renverse. Fronçant les sourcils, l’odeur devenait insupportable, à la limite du vomissement. Mettant l’une de ses mains sur son nez et sa bouche, elle grogna un moment… Putain, c’était une infection !

Combattant pour protéger les patients recroquevillés dans une salle de garde à la porte bien plus solide, Alya continue de se débattre, utilisant tout ce qu’elle avait sous la main pour les affronter. Prenant un fauteuil roulant pour le balancer sur des zombies, une perche à perfusion comme arme, balançant des bouteilles, livres et autres, Alya ne se laissait pas faire.

Dans un moment d'inattention, elle entendit les cris d’un patient qui était en train de se battre avec son plâtre au bras. Mais qu’est-ce qu’elle avait dit juste avant ? Bon dieu, elle ne supporte pas qu’on joue les héros, surtout dans ce genre de situation dangereuse. Alya sauta en arrière pour se positionner à côté du gamin et pose ses mains sur ses épaules.

C’est gentil de vouloir m’aider, vraiment, je te remercie. Mais la situation est bien trop complexe et surtout, prendre le risque de te blesser encore plus n’est pas raisonnable. Tu n'as pas regardé le Ladyblog ? Il faut que vous vous protégiez entre vous pour que nous puissions régler le problème !


Alya affiche un petit sourire, se voulant rassurant et le pousse sur le côté en donnant un coup de pied dans l’un des zombies qui s'approche. Mais ça ne s'arrêtera jamais ? Elle remarqua alors que soit en les blessant ou en les faisant tomber, il se relevait tout le temps. Mettant l’enfant derrière elle, Alya continuait de se concentrer, tandis que le garçon frappait avec son plâtre et une perche.

Prenant l’adolescent dans ses bras, elle se recula aussitôt. Une voix non loin la fit sortir de sa fuite improvisée et leva la tête pour voir l’autre porteuse la rejoindre. Un sourire de soulagement se fit apparaître sur son visage et elle la remercia d’un hochement de tête avant de dire d’une voix plus posée.

- Boréalis, enchantée.


Elle pose alors l’ado derrière elle et lui affiche un sourire.

- Va te cacher non loin, fait en sorte de trouver un endroit difficilement accessible pour ses créatures. Ce n’est pas un jeu, tu peux vraiment perdre la vie. Nous sommes là pour vous protéger !


▼ Badges ▼
Hélène Lamaret
Badges obtenus : badge_1; badge_2; ; badge_8; badge_11; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21; badge_22
Event - Helloween 4sg7
Messages : 263
Date d'inscription : 30/04/2021

Hélène Lamaret
Badges obtenus : badge_1; badge_2; ; badge_8; badge_11; badge_14; badge_15; badge_16; badge_17; badge_18; badge_20; badge_21; badge_22
Event - Helloween 4sg7
Messages : 263
Date d'inscription : 30/04/2021

Civile
Hélène Lamaret

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Dim 6 Nov - 16:27

Helloween

Feat Artémis, Alya & Manon

Alouette, gentille alouette. Alouette, je te plumerai

Helloween n'attendait pas de savoir si son plan fonctionnait ; tout ce qu'elle voulait, c'était faire perdre du temps à l'héroïne. Si elle était plus occupée avec les zombies ou les lumières, elle oublierait qu'une akumatisée était derrière tout ça. Bien que dotée des pouvoirs de Papillon, Helloween n'était pas frontale et préférait laisser son armée de zombie faire tout le travail. Au vu du nom de morts, l'un d'eux arriverait bien à récupérer un Miraculous.

Je te plumerai la tête. Et la tête, et la tête

La Rousse qui contentait de déambuler dans les couloirs, chantonnant légèrement des petits airs de comptine ; les portes des chambres des patients se fermaient au fur et à mesure de son passage. Pourquoi avaient-ils peur ? Tu ne faisais que te balader dans les couloirs de l'hôpital... Si ils n'avaient pas de Miraculous entre leurs mains, ils n'avaient rien à craindre de toi.

Alouette, gentille alouette. Alouette, je te plumerai

Mais il y avait du grabuge quelques étages plus bas... Tu sentais ton armée de zombies s'énerver et s'exciter, ils avaient repéré les porteurs. Alors tu descendis tranquillement les marches, toujours en chantonnant ses petites mélodies pour arriver à l'étage où se trouvaient les deux porteuses qui semblaient avoir fait connaissance. Eh bien, elles n'avaient pas perdu de temps pour faire amie-amie.

Je te plumerai le bec. Et le bec, et le bec

Helloween arrivait au bout du couloir, dans le dos des porteuses, au moment où un jeune garçon avec un plâtre au bras commençait à s'enfuir ; alors elle le chopait par le col d'une main pour lui faire quitter le sol de quelques centimètres. Bien qu'il se débattait avec force, on ne pouvait pas dire qu'il arrivait à se dépatouiller de cette situation. Ô grand jamais, Hélène n'aurait fait une telle chose...

- Donnez-moi vos Miraculous. Et je ne lui ferais rien... En prime, je renverrais les morts dans leur tombe !

N'était-ce pas un marché équitable ? Elle remplirait parfaitement sa mission et une fois achevée, tout le monde serait en sécurité. Ainsi, les demoiselles pouvaient observer l'apparence de Helloween... les possibilités se révélaient assez minces pour savoir où se trouvait l'akuma. Le plus évident semblait être l'épingle à cheveux qui permettait de maintenir son chignon.

Je viens te chercher, tu es prévenue. Attention j'arrive.

(c) Sun pour Épicode



Hélène s'exprime en Indianred
Event - Helloween Mh2v

Spoiler:
▼ Badges ▼
Manon Lamaret
Badges obtenus : badge_14; badge_9; badge_13;
Event - Helloween Ogkp
Messages : 140
Date d'inscription : 15/04/2022

Manon Lamaret
Badges obtenus : badge_14; badge_9; badge_13;
Event - Helloween Ogkp
Messages : 140
Date d'inscription : 15/04/2022

Héroïne
Manon Lamaret

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Dim 6 Nov - 19:34


Event Helloween

Feat Hélène, Artémis & Alya


« Allez, maman, répond s’il te plait… »

Je fais les cent pas dans l’appartement. Je me sens comme un lion en cage, prisonnier et complètement impuissant. Quand les zombies ont débarqué dans les rues, j’étais avec mes amis, en train de faire le tour des maisons du quartier. On n’a pas voulu prendre de risque et on est tous rentrés chez nous. Je sais que maman rentre tard, ce soir, mais je voulais quand même l’appeler pour qu’elle rentre. C’est peut être dangereux et j’aime pas qu’on ne soit pas ensemble, comme ça. Ca me fait peur, j’ai comme un mauvais pressentiment. Et Thorn qui est absent pour couronné le tout, je me retrouve seule avec Kiki.

« Bon sang, maman, mais répond ! Crotte à la fin ! »

Je regarde par la fenêtre du salon l’agitation dans la rue. Non ça va, c’est plutôt calme…Et si j’allais à l’hôpital ? Ça m’inquiète trop, elle est peut être blessée, quelque part. Toute seule, sans personne pour l’aider…oh non, maman ! Il faut que j’y aille ! Elle va sans doute très bien ! Elle n’a peut être plus de batterie, oui, c’est probablement ça ! Quelle tête en l’air, ma maman !



Non, elle n’est pas tête en l’air. Loin de là.

Je déglutis en enfilant mon manteau et mon écharpe. Pas le temps de prendre une tenue décente, j’irai en costume d’Halloween. Je vide ma sacoche des bonbons mais prends mon téléphone, une lampe torche et une bouteille d’eau. C’est une invasion zombie, une vraie de vraie ! Comme dans les séries que maman veut pas trop que je regarde parce que c’est violent. Il me faut le nécessaire de survie en ce milieu hostile. Si maman est blessée, il lui faudra des soins et je n’aurais pas le temps de fouiller l’hôpital ; je prends donc la trousse à pharmacie de la salle de bain. Et une arme, si je me fait attaquer…Je regarde autour de moi, sceptique. On n’a rien qui pourrait faire une arme et je n’ai absolument pas le courage de prendre un couteau. Ah si ! Une raquette de tennis, de ma période où je pratiquais ce sport. Je la soupèse : ça fera l’affaire.

Je cours dans la rue, le plus silencieusement possible. Dès que j’entends un bruit suspect, je me jette derrière une poubelle, un arbre, n’importe quoi. Je fuis les zones qui semblent dangereuses mais je perds un temps fou. A pieds, il me faudra des heures pour arriver à l’hôpital. Je vois un vélo jeté sur un côté et je me mords la lèvre. Ce vélo appartient bien à quelqu’un, peut être à un de ces zombies.

« Aaah, je suis désolée, je le rapporterai ! » je dis, à personne en particulier mais il fallait que je le dise.

Même avec le vélo, je suis obligée de m’arrêter plusieurs fois pour éviter des vagues de mort-vivants. Lors d’un de ces arrêts, je retente d’appeler maman. Toujours rien. Par contre, j’ai une montagne de notifications des réseaux sociaux. Je fronce les sourcils, pas sûre que ce soit le moment de regarder ça. Mais un grand titre m’interpelle et je lance la vidéo.

Le téléphone me glisse des mains et vient de briser au sol. Maman… C’était maman, cette femme si pâle, là, qui semblait si méchante… non, ce n’est pas possible, pas maman ! Elle n’aurait pas cédée aux attaques de Papillon ! C’est une héroïne, au fond d’elle ! Elle a aidé en combattant pour Paris ! C’est un malentendu !

Je fonce jusqu’à l’hôpital sans plus m’arrêter. Je jette le vélo et fais une entrée précipitée dans le hall d’entrée. Cinq zombies sont là et se tournent d’un coup vers moi. Je fronce les sourcils et le nez - quelle odeur répugnante- et pousse un cri de colère. J’assène le plus fort possible ma raquette sur la tête d’un zombie et il s’écroule au sol. Un deuxième arrive vers moi et je lui réserve le même sort. Ma raquette se brise et je la jette au visage du troisième. Je cours vers les escaliers pour leur échapper et reprends mon souffle. L’odeur va me faire vomir.

J’attache mes cheveux en queue de cheval et enroule mon écharpe autour de mon visage. Courage maman, Chat Roux arrive. Je cours le plus vite possible pour atteindre les différents étages. A chaque palier, je fais une pause pour jeter un coup d’oeil dans le couloir. Pas de maman. Alors, je continue.

Est-ce que c’est mon instinct qui me dit que je dois m’arrêter, là ? Probablement. Je m’engouffre dans le couloir sombre, la lampe torche à la main, morte de trouille. J’hésite à appeler maman. Et si tous les zombies se rameutaient ? Pourtant, j’ai le cri au bord des lèvres. Et il finit par sortir.

« Maman ! »

Elle me tourne le dos mais c’est bien elle. Au milieu des mort-vivants, en train de menacer deux porteuses avec un garçon plâtré. C’est elle, la responsable de tout ça. C’est elle, l’akumatisé. La marionnette de Papillon. Hélène Lamaret, mais qu’est-ce que tu fais ?

« Maman… »

Je tombe à genoux, la main sur la bouche, les yeux libérant un torrent de larmes.

« Pourquoi…? »

Tant pis pour les zombies. Ils peuvent bien me dévorer, au point où j’en suis.







Je m'exprime en #ff0000

Event - Helloween Manonsignature
▼ Badges ▼
Invité
Anonymous
Invité

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

Mar 8 Nov - 20:46
Event Halloween
Helloween, Alya, Manon et Artémis



Il fallait tenir, je n'avais pas le choix, j'avais promis à l'homme qui m'avait confié le miraculous. Mais bon sang, l'odeur était vraiment insupportable. J'aurai tout donné pour avoir un rhume et le nez bouché là... En plus, on ne pouvait rien contre ces monstres. Même sans tête, ils se relevaient ! Nous n'avions pas le choix, il fallait vaincre l'akumatisée. J'avais réussi à rejoindre l'autre porteuse qui tentait de protéger un garçon un peu trop téméraire. Je ne peux pas lui en vouloir. Il veut aider mais ne se rend pas compte que c'est dangereux et que ça nous empêche d'être pleinement dans le combat puisque l'on doit aussi s'occuper de le garder en vie. Mais je comprends car j'aurai sûrement fait pareil si je n'avais pas eu ce miraculous et que j'avais été dans l'hôpital au moment de l'attaque. Je me rapproche donc pour faire barrière entre le garçon et les zombies face à nous.

J'entendis le garçon s'enfuir pour aller se cacher. Puis, tout à coup, un cri. Je me retournais rapidement pour voir le garçon dans les mains de la femme de tout à l'heure. Il se débattait mais elle n'allait pas le lâcher. Je sens que le gros combat final est en approche. Et elle semble bien difficile à vaincre. Je sais que l'akuma se trouve normalement dans un objet mais là, pour l'instant, impossible de savoir lequel ça pourrait être. On va devoir en casser plusieurs. Mais pour ça, il faut l'approcher, les prendre tout en protéger nos miraculous. Il va falloir la jouer stratégie. En l'observant, mon premier choix se porte sur son épingle à cheveux. Je pourrais essayer de l'attraper avec ma laisse. Mais la priorité est le garçon. Elle promet de le relâcher si on lui donne nos miraculous. Bah tiens...

"Jamais ! Relâche le, il n'a rien à voir avec ça !"

Est-ce que donner un ordre à un méchant est une bonne idée ? J'en doute. Mais pas le temps de s'en préoccuper que quelqu'un arrive derrière la femme et hurle "Maman !". Minute... Je connais cette voix ! C'est Manon ! Alors... Cette femme... C'est sa mère ?! Oh mon dieu, la situation va vraiment se compliquer. En plus, je dois rester dans l'anonymat donc faire comme si je ne la connaissais pas. Allez Artémis, concentre toi. Mais alors que Manon tombe à genoux, la femme semble être déstabilisée et relâche un instant le garçon. C'est le moment ! Je lance mon collier qui vient entourer le garçon et tire pour l'attirer à nous. Elle n'a pas eu le temps de la rattraper. Je libère le garçon.

"Va te cacher ! Et reste loin de ce combat et des zombies."

Je lui indique une chambre libre non loin et non assaillie par les zombies et il file s'y cacher, tremblant de peur. La femme semble discuter avec Manon. Je regarde un instant la porteuse à mes côtés. Les zombies nous séparent d'elle donc on ne peut pas l'approcher pour le moment, à moins de nous battre. Mais j'ai toujours ma laisse... Elle nous tourne le dos, pensant sûrement être à l'abri grâce à son armée. Je chuchote à Boréalis.

"Si on arrive à s'approcher assez près, je peux attraper son épingle à cheveux avec ma laisse. On doit rapidement trouver l'objet qui contient l'akuma. On essaie tout ce qu'on peut trouver ? C'est le seul à notre portée pour le moment. Partante pour défoncer du zombie ?"

▼ Badges ▼
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Event - Helloween Empty Re: Event - Helloween

▼ Badges ▼

Réponse rapide