Derniers sujets
Les votes de l'InterforumHier à 11:59InvitéÉpreuve 5 – Erika [Shingeki no Kyojin Rebirth/Titan Quest]Mar 16 Juil - 12:30InvitéUne triste ironie [PV Kathleen]Lun 15 Juil - 22:02Raphaëlle DespentesNiveau de langue (PV Raphaëlle Despentes)Lun 15 Juil - 21:41Raphaëlle DespentesUne interview inopinée [PV Tristan]Lun 15 Juil - 21:13Hélène LamaretVoxo Master [EVENT]Lun 15 Juil - 17:22Noctis BarbasUn garage et une Peste (PV Rory Sinclair)Lun 15 Juil - 12:44Rory SinclairAbsences et ralentissements - Misha & Min AhLun 15 Juil - 5:15Misha von LysenDépannage à Seinicile (PV Liam)Sam 13 Juil - 16:47Liam Gwennec
Le deal à ne pas rater :
Machine expresso automatique avec broyeur – DELONGHI MAGNIFICA S ...
245.99 €
Voir le deal

Ivy Holly
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Ivy_po10
Messages : 36
Date d'inscription : 09/08/2023

Ivy Holly
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Ivy_po10
Messages : 36
Date d'inscription : 09/08/2023

Vilaine
Ivy Holly

[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Empty [Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé)

Sam 6 Avr - 0:04


Rien ne sera plus comme avant
feat Zoé Lee


La pause s'achevait peu à peu. Les cours allaient bientôt reprendre. Ivy ne s'en préoccupait pas plus que cela, la cafétéria se situant à côté de l'amphithéâtre. Terminant son café vanille d'une traite, la jeune dame fit un joli panier d'un geste désinvolte. Elena l'imita pour s'amuser un peu. Son gobelet rebondit contre un coin de la poubelle et tomba à côté.

La demoiselle aux cheveux bruns partit le ramasser en grommelant, sous le rire moqueur d'Ivy. Voyant qu'elle boudait, la jeune dame lui glissa que son tir n'était pas mauvais. Il fallait simplement qu'elle apprenne à mieux doser sa force. Se levant à son tour, Ivy fit mine de se diriger vers la sortie, puis elle attrapa soudain son Elena avec un joli
« Mouhouhaha ! » . La brune tenta de se dégager par jeu.

Ivy la retint sans mal avec un sourire pointu mais pas bien méchant. Et, naturellement, elle profita de sa position de force bien volontiers. La bousculant sans prévenir, elle manqua de les faire tomber toutes les deux. En parallèle, elle posa sa tête sur l'épaule de son "amie" et son Alliance prit une photo-surprise avec la demoiselle, qui protesta au même moment.

Elles éclatèrent de rire à la vue du résultat. Elena avait les yeux presque fermés et la bouche ouverte en une grimace assez comique. Quant à Ivy, elle lui jetait un regard en coin en souriant d'un air innocent. En partageant la photo, la jeune dame reçut une alerte Akuma quelques secondes après. Une douce chaleur l'envahit aussitôt.



Il ne manquait plus que vous pour faire de cette douce matinée un jour parfait, Papillon. ~

Une vague d'inquiétude se répandit dans la cafétéria. Nul ne savait où l'attaque se déroulait ni si l'université allait être touchée ou non. Scrutant les réseaux sociaux, la jeune dame secoua négativement la tête à la question d'Elena. Il n'y avait pas encore de vidéos amateurs à ce sujet. Les personnes qui en discutaient n'en savaient pas plus que les deux "amies".

L'attaque n'en était peut-être qu'à ses débuts, après tout. En revanche, si elle se situait loin de l'université, Ivy n'aurait pas le temps d'aller y jeter un coup d'œil et de revenir... son absence ne passerait pas inaperçue. En dehors de cela, qu'avait-elle donc à craindre ? D'être blessée ? Elle s'en moquait bien. Quoi qu'il arrive, elle s'en sortait toujours, exactement comme Vanlino. Certes, Ivy n'avait plus Mullo à ses côtés, et donc plus de pouvoirs... mais cela n'avait aucune importance.

Même en civile, la vilaine était parfaitement capable de se défendre. Alors, pourquoi se prendrait-elle la tête pour si peu ? Il existait d'autres Miraculous. Elle finirait bien par en trouver un à sa convenance, et avec un "elfe de maison" moins casse-pieds en prime. Une agréable brise s'engouffra à l'intérieur du bâtiment, les portes étant restées ouvertes à cause de la douce chaleur printanière.


Malheureusement, le personnel avait eu la même idée avec la porte de derrière, offrant l'opportunité à trois énormes serpents d'entrer. Qui aurait cru que des animaux de laboratoire puissent devenir si dangereux ? Que des pigeons se transformeraient soudain en aigles redoutables ? Tous étaient si absorbés par leurs tâches – et par leur discussion – qu'ils ne remarquèrent les reptiles que tardivement.

Ils s'enfuirent aussitôt vers une autre porte à l'arrière, dans un remue-ménage qui fut hélas couvert par le bruit des conversations animées. Pourtant, la jeune dame s'était retournée au même moment, scrutant les alentours avec attention. Avait-elle développé une forme d'intuition suite aux attaques répétées de Papillon, ou s'exerçait-elle dans ce but ?

Ivy semblait bien connaître cette sensation de danger imminent... à vrai dire, voir un cobra surgir de nulle part ne l'étonnait même plus, à force. Le reptile rampait sous une table vide. Ce n'était qu'une question de temps avant que lui et ses compagnons n'atteignent les étudiants. Pour toute réponse au chuchotement inquiet de son "amie", Ivy lui indiqua de monter sur la table d'un geste silencieux.

Sans prévenir, elle se mit à courir à toute vitesse vers l'alarme incendie, ne se préoccupant guère des personnes qu'elle bouscula en chemin. De toute manière, Ivy aurait probablement rétorqué qu'elle n'avait pas à se justifier... à situation d'urgence, mesures d'urgence. L'alarme déclenchée, la jeune dame ne se priva pas de renverser une petite table ronde, la maniant à la manière d'un bouclier.


Ivy ignora les nombreuses questions des personnes qui la connaissaient de près ou de loin, surprises par sa conduite. Ils comprirent aussitôt en la voyant s'interposer entre eux et un gros python. Elle le repoussa avec son arme de fortune d'un coup brutal à la tête, sonnant légèrement le reptile. La vilaine était bien consciente de ce qu'elle faisait. Elle ne sera plus jamais perçue de la même manière, et franchement ?

Elle s'en fichait éperdument. La "princesse" avait attiré beaucoup l'attention sur elle ? Et alors ? Elle était douée dans son rôle de fausse gentille, c'est indéniable. Alors, si elle peut gagner la confiance d'un grand nombre de personnes pour ensuite les poignarder dans le dos... si elle peut leur arracher leur Miraculous par surprise et en faire cadeau à Papillon... nul doute qu'elle le fera.

Après tout, Ivy était bien dans sa peau, bien dans sa tête, et tant pis si cela déplaisait à certains. La jeune dame en avait plus qu'assez de ces sales hypocrites qui parlaient sur son dos... de tous ces menteurs abjects qui lui souriaient toujours en lui disant qu'il n'y avait aucun problème. Elle sentait bien que c'était faux. Aussi, en donnant un grand coup de pied dans tout ceci, les choses allaient enfin bouger.

En rabattant le clapet de tout ce beau monde, Ivy était pleinement elle-même, et elle ne s'en portera que mieux par la suite. Du moins, elle en était convaincue. Ivy s'agenouilla soudain derrière son "bouclier". Le python dut se réfugier sous une table voisine pour ne pas se faire piétiner par un troupeau d'être humains en panique. Ivy esquissa un sourire mauvais lorsque tous ces cris parvinrent à ses oreilles de vilaine.


Elle les regarda se précipiter vers la sortie, se bousculant les uns les autres au risque de tomber. Ivy apprécia particulièrement les petits génies qui essayèrent de tous sortir en même temps. Ils provoquèrent un embouteillage devant la porte, ce qui fit grimper encore la panique générale. Quoique, il y avait tout de même quelques personnes qui avaient eu le réflexe de monter sur une table comme Elena.

En revanche, cette dernière était bloquée sur place, se protégeant d'un cobra avec une chaise. Ivy jeta une orange au reptile pour le distraire avant de quitter rapidement son abri, s'éloignant en bondissant de table en table. Le python pouvait très bien revenir l'attaquer dès qu'il en aurait l'occasion. Hélas, le cobra n'avait été distrait qu'un bref instant. Il poursuivait la pauvre demoiselle qui s'était mise à courir.

Ivy étant trop loin, elle prit un livre qui lui tombait sous la main et le lui lança de toutes ses forces. Elena l’attrapa maladroitement, renversant une chaise sans le vouloir. Par chance, cette maladresse gêna le reptile un bref instant. S'étant encore rapproché entre-temps, il dut contourner la chaise qui se trouva soudain sur son chemin.

La brune en profita pour abattre brutalement le livre sur la tête du reptile, l'assommant sur le coup. Un rapide coup d’œil apprit à Ivy qu'elles ne risquaient plus rien pour l'instant. En effet, le python et un serpent à sonnettes avaient jeté leur dévolu sur les derniers traînards... peut-être en quête de cibles plus faciles à dévorer ?


La jeune dame posa sa main sur l'épaule de son "amie" avec douceur, lui laissant le temps de se remettre de ses émotions. Tout le monde ne disposait pas d'un mental à toute épreuve après tout. Les deux "amies" sortirent ensuite de la cafétéria pour rejoindre le bâtiment voisin, s'efforçant de ne pas se faire remarquer par les panthères et les lions qui vagabondaient ci et là.

En chemin elles croisèrent une Zoé apeurée, recroquevillée sous un escalier. Cette dernière avait une peur bleue des serpents. La blonde n'avait encore jamais vue des reptiles aussi gros et d'aussi près. Pendant un moment, elle avait cru que les boas l'avaient repéré, que c'était vraiment la fin... sa fin. Elle était tétanisée, incapable de se relever.

Trouvant une salle de classe vide, Ivy et Elena y portèrent Zoé avec douceur. Tandis qu'Elena veillait sur elle et tentait de la rassurer, Ivy appela Sandrine afin de s'enquérir de son état de santé. La rousse avait eu plus de chance : elle était non loin de l'entrée de l'université lorsque l'attaque est survenue, trouvant ainsi refuge chez les parents de Mark, l'un de ses colocataires.

En revanche, les trois "amies" étaient dans un sacré pétrin. En réaction à l'alarme incendie, les portes coupe-feu s'étaient toutes fermées, stoppant net la progression des animaux sauvages. En revanche, de là où elle était, Sandrine pouvait voir qu'ils rôdaient autour de nombreux bâtiments. A ses yeux, s'échapper seules leur était impossible. Mieux valait qu'elles demeurent cachées en lieu sûr.


La rousse ajouta avec douceur qu'Ivy avait fait tout ce qu'elle pouvait... bien plus que ce qu'on pouvait attendre d'une civile ordinaire. La jeune dame aurait pu se sentir flattée par ce compliment. Hélas, la colère grimpait rapidement en elle.


Rester confinées en ces lieux, à espérer l'éventuelle intervention d'un ou plusieurs zéros, sans doute fort accaparés par cette attaque de grande ampleur... Sandrine, je m'attendais à mieux. Tu sais bien ce que je pense de tes propos : plutôt subir cent fois le courroux de Papillon et Mayura réunis que d'être secourues par ces guignols en pyjamas bariolés.

Ivy rétorqua donc à Sandrine qu'aucun endroit n'était vraiment sûr. La jeune dame avait vu en coup de vent des animaux qui tentaient de passer en force les portes coupe-feu... combien de temps leur restait-il avant qu'ils n'y parviennent ? La rousse n'eut pas le temps de finir sa phrase. Ivy lui demanda de rester en contact avec Zoé et Elena, et à ces deux dernières de rester cachées jusqu'à son retour.

Les minutes passèrent lentement, l'une après l'autre... puis un coup fut donné contre la fenêtre. Les deux demoiselles posèrent des yeux ronds sur une Ivy qui faisait – littéralement – du rodéo sur le dos d'un zèbre furieux. Serrant discrètement le cou de l'animal, le souffle vint à lui manquer. Après de longues minutes de lutte, le zèbre devint plus lent, haletant.


Elena ouvrit la fenêtre – et la bouche –, s'apprêtant à protester mais la jeune dame l'interrompit. Zoé n'était pas complètement remise. L'infirmerie était truffée d'animaux sauvages d'après Sandrine. Mieux valait emmener Zoé chez la demoiselle. Elle y sera plus en sécurité, et Elena en prime. La brune finit par se laisser convaincre, bien que peu convaincue.

Retenant fermement le zèbre toujours essoufflé, Ivy attendit qu'Elena soit montée derrière elle avant de descendre et lui céder sa place. Leur monture étant un poil fougueuse, mieux valait être prudent. Et effectivement, il opposa une certaine résistance en comprenant qu'il aurait à porter deux cavalières. Il fallu le maîtriser à nouveau avant de pouvoir Zoé à grimper.

Cependant, elles furent contraintes de se séparer : des lions les avaient repérés. Elena lança le zèbre au triple galop pour prendre la fuite tandis qu'Ivy courait se réfugier à l'intérieur. Mais qui aurait cru qu'à cet instant précis, un Kwami allait faire son apparition ? Alors qu'elle traversait un couloir désert, la jeune dame entendit une petite voix s'adresser à elle.

S'arrêtant dans une glissade, Ivy vit soudain une libellule bleu foncée qui lui tournait autour, des étoiles plein les yeux. Surprise, elle s'aperçut également que la petite créature tenait une barrette entre ses pattes. La jeune dame la fixa sans un mot, perplexe. Mille questions traversaient son esprit. Un Kwami qui se promenait librement au sein de l'université... qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ?


Contrairement à Mullo, son Miraculous ne semblait pas avoir été perdu. La libellule était parfaitement consciente de ce qu'elle faisait, Ivy le voyait bien. Se pourrait-il alors qu'on lui ait demandé en urgence de partir et désigner un porteur par elle-même ? Bien des mesures pouvaient être prises dans ce type de circonstances, après tout. Et aucun Kwami ne prendrait de tels risques sans raison...

Cependant, ni Ivy ni le Kwami n'eurent le temps d'échanger le moindre mot. Un rugissement avait retenti dans un couloir voisin. La jeune dame reprit sa course de plus belle. De combien de temps disposait-elle pour élaborer un plan ? Deux minutes ? Peut-être moins, au vu de la vitesse des lions. Elle avait à peine prêté attention au Kwami qui s'était réfugiée dans ses cheveux, réfléchissant à toute allure.


« On parlera plus tard. Dites-moi simplement l'essentiel : nom, pouvoir et cetera.
– Oh, euh... oui, d'accord. Moi c'est Lulla, le Kwami de l'Admiration. Mon pouvoir, c'est Envol. Tu pourras contrôler le vent pendant un court instant si tu m'aides à stopper cette menace... tu veux bien ?
– Bien entendu. Je suis la femme de la situation, et sans aucun doute la meilleure porteuse que tu pouvais trouver. Autre chose ?
– Je n'en doute pas une seconde, haha. Et, il me faudra juste un insecte à manger après ça, n'importe lequel. Je ne suis pas difficile. »

La jeune dame hocha la tête, se réfugiant dans une autre salle de classe vide. Elle peinait à ne pas sourire en songeant que dans tous les cas, elle en ressortirait gagnante. Un nouvel "elfe de maison" qui semblait plus docile, un pouvoir aussi intéressant que le précédent, et une occasion de s'entraîner en prime... en tabassant gratuitement des animaux sauvages. Que demander de plus ?


S'assurant que personne ne l'avait vue, elle prit la barrette et la glissa dans sa chevelure vert turquoise avant de dire :
« Lulla, transforme-moi. » En sortant discrètement par la fenêtre, Ivy vit son reflet un bref instant : un autre robot effrayant, dont le style était un mélange de Terminator et de ses propres goûts. La vilaine étant prête à combattre, elle s'avança donc avec nonchalance vers les animaux sauvages.

Code par K'Aya de Never-utopia.




Dernière édition par Ivy Holly le Mar 2 Juil - 18:00, édité 2 fois


Ivy se joue de vous en #40E0D0,
Lulla s'extasie en #0000ff.

Cadeau:
▼ Badges ▼
Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Héroïne
Zoé Lee

[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Empty Re: [Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé)

Mer 10 Avr - 20:08




Avec
Ivy


Rien ne sera plus comme avant


En voilà une bien belle journée, du moins c'était sa pensée lors qu'elle s'est réveillée. La jeune demoiselle savait qu'elle ne serait pas embêter par sa demi-sœur vu qu'elle semblait être occupée avec leur mère donc c'est déjà une bonne chose. Puis surtout ce qui lui a fait réellement plaisir, c'est de voir son beau-père qui l'a accueilli au réveil afin de lui apporter un merveilleux petit-déjeuner. Il a beau être Maire de la ville, il n'empêche qu'il a toujours des petites intentions pour sa belle-fille. Pourtant, rien ne présageait de bon, en même temps il n'est pas réellement obliger de faire cela car cela ne doit pas être très agréable de savoir que sa femme l'a trompé avec un autre homme et en plus qu'elle a eu un enfant avec cette tromperie. Pourtant, c'est comme s'il considère Zoé comme sa propre fille. La jeune blonde ne sait clairement pas où se mettre, elle se sent vraiment mal pour cette histoire et pourtant elle apprécie grandement cette vie.

Il faut dire que la vie à Paris est bien plus agréable que sa vie à New-York. Elle a quelques amis, un père qui prend soin d'elle, une famille.. même si cette famille est plutôt particulière, un majordome très gentil et toujours aux petits soins pour elle. Zoé se sent enfin heureuse, même si elle sait très bien que ce n'est pas forcément ça la vraie vie, du moins ce qu'elle aimerait. Même si elle ne joue pas la comédie à la présence de André Bourgeois, elle reste dans l'obligation de jouer la peste quasiment tout le temps. Elle aimerait pouvoir être tout le temps elle-même, heureusement que pour ça elle a l'université et le petit boulot qu'elle fait au cinéma, ça lui permet de changer d'air et respirer un peu plus.

Après avoir pu se préparer et surtout bien manger, mais surtout après avoir discuter avec son beau-père de cinéma. C'est une chose qu'ils ont tous les deux en commun, c'est une des raisons même qui a fait que les deux se sont très vite rapprocher vu que Zoé veut devenir actrice et le Maire était un réalisateur par le passé. Forcément, les anecdotes sont précieuses pour la petite blonde qui veut faire sa vie dedans. Surtout qu'il a fait des films dont il est sûrement le seul à avoir encore des copies. Des rushs même de films rares que la petite Lee a eu l'occasion de voir, y compris sur un film dont elle ignorait même l'existence jusqu'à aujourd'hui. C'est véritablement un plaisir pour elle, passant même des nuits blanches à discuter avec André, même si cela impliquerait d'être très fatigué le lendemain.

Apprêtée comme à son habitude, la jeune demoiselle se rendit à l'université comme à son habitude pour suivre ses cours de comédie et de cinéma. Ce n'est pas forcément ce qui l'enchante le plus, elle aimerait bien plus être devant une caméra, préparer des décors, faire des travaux manuels et de la comédie plutôt qu'être derrière un bureau à écouter une personne parler. Bien sûr, dès fois c'est plaisant car il y a des intervenants et c'est une bonne chose pour elle de se faire des contacts. Zoé n'hésite pas une seule seconde pour les aborder afin de faire connaissance et réussir à avoir des personnes du milieu, mais c'est une chose rare malheureusement. En tout cas, elle est un peu obligée de suivre tout le cursus, sachant qu'en plus c'est elle qui a insisté pour le faire car ce n'était pas le projet de sa mère.

Alors que Zoé suivait son cours normalement, il semblerait qu'il y avait un problème car un élève de sa promo se releva d'un bond en criant. Tout le monde paniqua et fut dans l'incompréhension. Curieuse, Zoé regarda l'ordinateur de l'autre élève pour voir qu'il regardait les informations et qu'il semblerait qu'il y a une attaque de Papillon en cours. Un monstre géant, un animal géant, se trouve être en ville et il semblerait que tous les animaux de la ville se transforment en d'autres animaux et qu'ils se mettent tous à attaquer la ville. Jusqu'à présent, Zoé fit en sorte d'être toujours à l'abri, d'être au Grand Paris qui ne subit que très peu d'attaque normalement. Sauf que là, elle est à l'université, toute seule et cela semble être trop dangereux pour partir toute seule jusqu'à l'hôtel.

Le professeur voulait que tout le monde reste dans l'amphithéâtre, mais impossible de retenir tout le monde. Beaucoup d'élèves partirent en courant, certains pour rentrer chez eux sûrement, d'autres pour voir ce qui se passe. Quant à Zoé, elle restait caché dans la salle, se cachant sous son bureau en espérant que tout se passe bien. Elle ignorait quoi faire, la panique était bien trop présente sur le moment et elle espérait que ça se règle au plus vite pour reprendre le cours tranquille de sa journée. Même lorsqu'un diable de Tasmanie fit son irruption dans la salle, brisant une fenêtre, Zoé ne réagissait absolument pas, tremblant simplement de peur. Ce ne fut qu'au moment où son professeur arriva pour la tirer par le bras afin qu'elle puisse sortir de la pièce car cet animal peut être très dangereux.

Écoutant simplement ce qu'elle a entendu comme ordre, Zoé prit ses jambes à son cou afin de courir.. Où ? Elle ignore, elle court simplement. Tournant couloir après couloir, encore et encore.. Faisant demi-tour lorsqu'elle rencontrait un animal, ou du moins quand elle croisait une personne qui lui disait de faire demi-tour. Elle ignorait quoi faire, elle ne savait pas quoi faire.. Une cachette. Voilà ce qu'elle devait trouver. Ce n'est sûrement pas la meilleure cachette au monde, mais c'est tout ce qu'elle pouvait trouver pour l'instant, sous les escaliers. La jeune demoiselle se rua sous les marches de l'escalier, dans un coin d'ombre, se blottissant en boule tremblant de peur. Sur le chemin elle a croisé beaucoup de mondes et des animaux dangereux.. Dans les films c'est magnifique, mais en vrai, c'est une toute autre histoire..

Une idée, elle venait d'en avoir une. Il est très occupée, mais peut-être qu'il arrivera à dépêcher un agent de police pour venir l'aider. Il fallait qu'elle contacte son beau-père, c'est le Maire après tout, il pourrait sûrement faire quelque chose pour l'aider. Sortant difficilement son téléphone de sa poche.. il faut vraiment qu'elle aille se chercher une bague Alliance, cela sera bien plus pratique pour la suite. C'est une pensée qu'elle venait d'avoir, si elle s'en sort, dès demain elle ira s'en chercher une. Pour l'instant, elle allait devoir se satisfaire de son téléphone portale pour tenter de joindre le Maire de Paris.

Difficilement, elle navigua sur son téléphone jusqu'à tomber sur le contact qui l'intéressait.. chose qui ne fut pas long, ce n'est pas comme si elle avait un grand nombre de numéro d'inscrit dans son téléphone. Elle tenta une première fois de le joindre, mais ce fut le répondeur.. Paniquée, elle se dit qu'elle allait retenté jusqu'à l'avoir.. après tout, elle ne peut pas faire grand chose de bien plus. Deuxième fois, toujours sur le répondeur.. Ce n'est qu'après la quatrième tentative qu'elle finit enfin par avoir son beau-père. La pauvre demoiselle était en pleure, elle essayait d'expliquer la situation, chose que André était déjà au courant et il lui dit qu'il allait essayer de joindre l'agent Roger pour qu'il vienne l'aider, mais cela risque d'être long. Il faut qu'elle se protège et qu'elle reste à l'abri.

Tout ce que Zoé demanda en attendant, c'est de rester au téléphone avec lui, pour la rassurer. Même si ce fut compliqué, il accepta afin de lui parler pour la rassurer. Pourtant, il devait forcément s'occuper d'autres choses, la situation en ville est catastrophique et c'est le Maire, il doit s'occuper de tout dans ce moment de crise, ce n'est pas pour autant qu'il va abandonner sa belle-fille. Sauf que tout d'un coup, Zoé se senti très mal, comme si son souffle fut coupé d'un seul coup, ressentant une chose étrange. Son cœur se mit à battre à une vitesse folle, impossible de pouvoir sortir ne serait-ce qu'un mot. De l'autre côté du téléphone, on pouvait encore entendre la voix de André Bourgeois qui demandait à Zoé si elle allait bien, mais elle ne pouvait répondre. Le téléphone tomba dans un coin de l'endroit, à l'ombre.

Quant à Zoé.. elle devait ressentir tout ce que ces animaux ont ressenti en ville depuis le début de l'attaque de Papillon.. La jeune demoiselle commençait à grandir, à prendre du poids, des poils lui poussaient, ses habits disparurent, tout son corps changeant, elle perdit complètement connaissance pour laisser son esprit bestiale parler. Zoé Lee disparu complètement pour laisser place à un animal féroce qui n'avait qu'une seule chose en tête, un seul ordre.. ATTAQUER. Tout ce qu'elle entendait, c'est une voix, la voix de ce qui semble être un animal féroce, mais de toute façon, elle ignore tout, c'est comme si elle n'était plus là en fait, il ne reste que l'animal.

Sortant de sa cachette, la grosse bête se mit à courir, parcourir les couloirs pour faire ce qu'on lui ordonne et elle compte bien le faire. Alors qu'elle allait attaquer un pauvre étudiant, qui se trouve être dans sa promo en plus, elle se stoppa net alors que sa patte arriva très proche du visage de ce pauvre garçon. Est-ce que c'est qu'elle avait des remords et une réminiscence de son être en réalité ? Aucunement, simplement qu'elle venait de sentir une chose particulière, l'odeur d'un kwami, l'odeur d'un porteur. Après tout, sa mission est d'aider Nocck a libérer ses congénères donc forcément, libéré un kwami de la pression d'un porteur est plus important que de simplement s'en prendre à un innocent.

Ce ne fut pas compliqué pour l'animal Zoé Lee de retrouver cette porteuse libellule qui semblait prendre un malin plaisir d'attaquer les autres animaux sauvages obéissant aux ordres du plus grand ennemi que la ville a pu connaître jusqu'à ce jour. Se ruant, grognant, l'animal fonça sur cette porteuse afin de lui rentrer dedans de tout son poids. Le but est de lui faire du mal, elle s'en fiche complètement de bousculer et de faire mal aux autres animaux ; son seul et unique objectif est de s'attaquer à cette porteuse. Aucune peur chez elle, tout ce qui importe c'est faire du mal. Une chose est sûre, Zoé Lee n'est plus là.

Bousculer, frapper, attaquer, défoncer si on peut dire même cette porteuse. Rien d'autres ne l'intéresse à l'heure actuelle et il semblerait que rien ne pourra lui faire changer d'idée. Heureusement d'ailleurs qu'elle possède une grosse corpulence et beaucoup de poils.. puis surtout la puissance d'un Kwami sous sa forme originelle. Ce n'est pas pour rien que les animaux transformer son très fort,, difficile à mettre K.O., ils peuvent rivaliser avec un porteur sans problème, du moins, cela dépend de l'animal en question bien sûr. Mais en tout cas, avec son apparence actuelle, aucun doute qu'elle pourra donner du fil à retordre à cette libellule.

Codage par Libella sur Graphiorum



L'apparence de Zoé:
▼ Badges ▼
Ivy Holly
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Ivy_po10
Messages : 36
Date d'inscription : 09/08/2023

Ivy Holly
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Ivy_po10
Messages : 36
Date d'inscription : 09/08/2023

Vilaine
Ivy Holly

[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Empty Re: [Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé)

Dim 2 Juin - 22:54


Rien ne sera plus comme avant
feat Zoé Lee



Le rythme cardiaque de Desorrow s'accéléra sous l'effet de l'excitation. Malgré le combat qui allait bientôt s'engager, elle baignait dans l'euphorie. A nouveau, elle allait pouvoir répandre la terreur. A nouveau, la fangirl allait se plier en quatre rien que pour plaire à Papillon. Desorrow se sentait si vivante lorsqu'un akumatisé posait les yeux sur elle... et toujours, ces éternelles questions lui revinrent en tête.

Etait-il là, quelque part ? Aura-t-elle un jour l'immense honneur de lui parler, ou ne serait-ce que de l'apercevoir ? La vilaine l'espérait, au fond d'elle-même. Les sensations qu'il lui procurait étaient si uniques... elle ne les retrouvait nulle part ailleurs. Même un manège à sensations ne lui faisait pas autant d'effet. Non, c'était bien au-delà... il n'existait aucun mot pour décrire ces sensations si spéciales.

En tout cas, la vilaine espérait encore se faire akumatisée un jour. Rien qu'une fois, elle adorerait savoir ce que cela fait, ce qu'on ressent lorsque cela se produit. Et puis, entendre la voix de Papillon dans sa tête, se sentir si proche du super-vilain qu'elle aimait et admirait tant... à ses yeux, une telle expérience serait plus que merveilleuse.

Certes, Desorrow était bien consciente qu'il aurait une emprise partielle ou totale sur elle en se laissant faire ainsi. Sauf que la vilaine ne semblait nullement dérangée par cette idée... au contraire, elle semblait même consentante. Après tout, ce ne serait ni plus ni moins que le deuxième plus beau jour de sa vie, sa première apparition en tant que vilaine étant bien trop mémorable pour être remplacée de sitôt.


A cette pensée, Desorrow se sentit étrangement légère... était-ce un avant-goût des pouvoirs de Lulla ou la joie d'être enfin de retour qui lui donnait des ailes ? Bien que cela lui coûtait de l'admettre, tout ceci lui avait beaucoup manqué. Aussi, la vilaine ne voyait aucune raison de ne pas profiter de l'instant présent au maximum.

Dès qu'ils aperçurent le Terminator, les animaux sauvages passèrent à l'attaque, nullement effrayés par ses traits terrifiants... ce qui ne parut pas surprendre la vilaine. Leur nature de prédateur et l'emprise magique exercée sur eux les immunisaient contre la peur, sans l'ombre d'un doute. Quoi qu'il en soit, Desorrow ne se préoccupa pas davantage de ce genre de détails.

Son apparence n'était pas destinée à effrayer des gros chats, après tout... elle ricana intérieurement. Si ce n'était pas encore clair pour Lulla, la vilaine n'avait aucune intention de l'aider. Ça, c'est le rôle des vrais héros, pas le sien. Songeant au malheureux Kwami qui réalisait peu à peu son erreur, un petit rire amusé lui échappa, en plus du sourire cauchemardesque qu'elle arborait sans doute sous son masque.

Les yeux rouges robotiques fixèrent ses adversaires avec une attention malsaine. Leur trajectoire apparut clairement dans l'esprit de Desorrow, ainsi que le premier point de contact basé sur leur vitesse, leur éventuelle déviation et autres facteurs qu'elle prenait en compte d'instinct pour tenter d'anticiper leurs manœuvres.


D'un mouvement en croix, la vilaine lança soudain ses deux éventails en même temps. Tels des boomerangs, ils fondirent sur leurs cibles qu'ils atteignirent en plein visage avant de revenir à elle. Autant dire qu'à force de jeter des objets sur Sébastien et Maritza, Desorrow y avait gagné en précision...  naturellement, la vilaine rattrapa les éventails au vol sans broncher.

Ses mains bioniques ne ressentaient pas la douleur après tout. Les félins ralentirent leur course, l'air quelque peu sonnés. D'un saut acrobatique, elle ne se priva pas de leur flanquer quelques rapides coups de pieds dans les côtes pour en finir avec eux, avant de toucher le sol à nouveau... mais il n'en fut pas de même pour le lion qui suivit.

La vilaine esquiva partiellement le félin, qui parvint à saisir son pied entre ses puissantes mâchoires. Si elle put sentir leur pression à cet endroit, Desorrow ne parut pas trop en souffrir ou céder à la panique, à en juger par son rire mauvais. Elle parut se laisser faire, basculant sur le côté dans une chute contrôlée... et s"agrippa fermement au lion surpris pour un nouveau rodéo.

Bien entendu, cela s'annonçait bien plus difficile qu'avec le zèbre précédent. Le félin gronda sauvagement entre ses crocs, se débattant comme un fou furieux. Desorrow se tint à lui de toutes ses forces, serrant les bras et donnant des coups de genoux pour se libérer. Malgré sa posture délicate et la lutte qui se poursuivait, la vilaine semblait beaucoup s'amuser.


Tout ceci était un jeu fort divertissant à ses yeux. Une aura de fierté irradiait de tout son être. Elle qui s'entraînait encore et toujours dans les stations fantômes du métro, devenant meilleure de jour en jour... quoi de plus satisfaisait que de voir tous ces efforts porter enfin leurs fruits ? Et à part elle, qui d'autre oserait faire du rodéo sur un lion ?

N'était-ce pas la preuve irréfutable que la vilaine était digne de Papillon ? Assez audacieuse pour s'en prendre à des animaux sauvages sans aucune aide. Assez téméraire pour leur tenir tête jusqu'au bout. Assez maligne pour tenter d'anticiper leurs attaques et prévoir plusieurs plans B au besoin. Tant de qualités qui lui permettront de tenir tête à n'importe qui, qui sait ?

Desorrow ferait aussi une formidable adversaire avec ses nouveaux pouvoirs... si elle n'était pas si méfiante envers la magie des Kwamis et leurs effets indésirables. La dernière fois, Ivy aurait juré que Mullo l'influençait au quotidien, ce qui ne l'a rendu que plus détestable encore à ses yeux. Certes, il lui arrivait parfois de vanner ses "amis" et autrui, mais elle s'était sentie légèrement plus... taquine que d'ordinaire.

En essayant de s'émanciper du Kwami, sa frange semblait s'être éclaircie du jour au lendemain, prenant une teinte vert d'eau aux reflets métalliques. A moins que tout ceci n'était que le fruit de son imagination ? Quoi qu'il en soit, Ivy ne se montrera guère plus aimable si Lulla s'amuse à l'influencer également sans son consentement.


L'ancien "elfe de maison" a eu beau répéter qu'il ne lui avait rien fait du tout, Ivy n'a rien voulu entendre. Tout était de sa faute. La jeune dame avait toujours raison. C'est ainsi que cela fonctionnait, et pas autrement. Le lion finit enfin par lâcher prise suite à un brusque coup de genou sous sa mâchoire. Un coup brutal derrière sa tête, et il sombra dans l'inconscience.

Desorrow entendit soudain un drôle de son, comme si des animaux sauvages protestaient ou grondaient quelque chose... et effectivement, un ours fonçait droit sur elle. Nullement effrayé, le Terminator parut sourire davantage, l'air enchanté d'avoir enfin un adversaire digne de ce nom. Cela dit, la vilaine paraissait également songeuse.

Au vu de sa musculature, l'affronter uniquement au corps-à-corps ne sera que peu efficace, même avec des capacités physiques amplifiées par magie. Autrement dit, Desorrow n'avait plus vraiment le choix si elle tenait à l'affronter. Alors elle prononça le mot à contre-cœur, activant le pouvoir du Kwami, sans doute rongée de l'intérieur par le regret d'avoir pris une si mauvaise décision.

Contrôler le vent un court instant... Lulla n'avait pas eu le temps d'entrer dans les détails, mais c'était sans importance aux yeux de la vilaine. Si elle a su se débrouiller avec le pouvoir de se multiplier, alors elle saura faire avec celui-ci. Un pouvoir qui s'annonçait aussi prometteur que polyvalent... la vilaine projeta avec force un banc en direction de l'ours, restant à une bonne distance afin d'anticiper au mieux ses futures actions.

Spoiler:

Code par K'Aya de Never-utopia.




Dernière édition par Ivy Holly le Mar 2 Juil - 18:07, édité 1 fois


Ivy se joue de vous en #40E0D0,
Lulla s'extasie en #0000ff.

Cadeau:
▼ Badges ▼
Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Héroïne
Zoé Lee

[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Empty Re: [Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé)

Mar 4 Juin - 16:18






Avec
Ivy


Rien ne sera plus comme avant


Avant d'arriver sur place, avant de foncer tête baissée à l'attaque, Zoé pouvait voir que la fameuse héroïne à l'apparence d'une libellule cybernétique du futur arrivait sans problème d'écraser bien d'animaux féroces qui tentaient eux aussi de l'avoir. Est-ce que les animaux qui l'attaquent avant son arrivé était d'autres animaux comme des souris de laboratoire ? Ou bien est-ce des autres êtres humains ? Impossible de le savoir, surtout qu'ils attaquent et se comportent comme s'ils étaient réellement les animaux qu'ils sont physiquement désormais. Tout comme Zoé qui actuellement n'est plus Zoé Lee, la fille de Audrey Bourgeois, mais simplement un Ours noir féroce et avec qu'une seule idée en tête, une seule pensée.. Détruire cette personne, libérer le kwami de libellule qui se trouve dans le Miraculous de cette personne.

Fort heureusement, Zoé n'aura aucun souvenir de tout ceci, des ordres qu'elle a reçu, même si elle risque de se souvenir qu'elle a été transformer en un animal pour attaquer d'autres personnes.. Encore une chose lourde à supporter. En tout cas, le combat risque d'être compliqué et clairement pas aisé. Ce n'est pas pour autant qu'elle va avoir peur vu que seul l'instinct bestial et sauvage se trouve en elle à dans l'immédiat, la peur ne fait pas parti de son vocabulaire.. vocabulaire limité pour le coup vu que le don de parole n'est plus. Animal après animal, cette héroïne arrive à les écraser sans même faire tomber une goutte de sueur, mais elle va finir par céder car elle n'a pas encore eu affaire à une créature aussi féroce.

Zoé ours prit sa charge afin de se rendre auprès de la porteuse de la libellule. Malgré sa taille imposante, une fois lancée, sa ruée peut être terrible, mieux vaut éviter de se prendre un coup d'épaule qui peut non seulement faire mal, mais aussi faire voler bien loin. Heureusement, ce n'était pas son intention première de simplement frapper et lui rentrer dedans. Zoé Ours voulait simplement se rapprocher rapidement afin de pouvoir se lever, la surplomber de sa taille afin de s'écraser sur elle. La musculature, le poids, la force, tout est de son côté.. du moins elle a la force d'un Miraculous de son côté, mais Zoé à la puissance indirecte d'un kwami également donc quelque part, elle a toutes ses chances. Puis même avec un Miraculous, elle n'aura pas la force physique pour soulever Zoéurs de la sorte.

Malheureusement, avant d'arriver à elle, le vent se mit à souffler avec une immense force au point de faire décoller un banc se trouvant dans le couloir alors que celui-ci était fixé au sol, c'est pour dire la force qu'elle venait de débloquer pour faire. Déjà rien qu'avec le vent, la ruée de l'ours fut légèrement ralenti, mais impossible bien sûr d'esquiver ce banc propulser par magie du vent. Si ce n'était qu'un banc en bois, il se serait retrouver exploser devant la force présente de Zoé. Sauf que là, ce banc est en métal, bien solide. Cela ne suffira clairement pas à l'arrêter, mais cela va forcément la ralentir, la déstabiliser suffisamment longtemps et lui faire arrêter son plan et son action.

L'ours Zoé s'arrêta donc, recula même de quelques pas à cause du choc qu'elle venait de subir, elle s'énerva encore plus. On a déjà traité sa mère d'ours mal léchée, mais là Zoé l'est littéralement, c'est pour dire. Elle grognait, elle hurlait, elle s'énervait encore plus. D'un mouvement de bras lent, mais d'une grande puissance, le banc se tordit juste à ce coup et s'éclata contre un mur. Zoéurs n'est plus très loin de la porteuse, mais clairement assez loin pour être hors de portée de coup, il faut donc qu'elle se rapproche. L'ours noir se releva sur ses deux pattes arrières afin de prendre de la dominance sur elle. Une tête, deux têtes, trois têtes, peut-être même quatre tête de plus.. en même temps, sous cette forme Zoé fait plus de deux mètres de haut, tout en muscles et en poils alors qu'elle grognait.

Un pas après l'autre, Zoé avança doucement en direction de la porteuse. Debout, elle est bien moins rapide que à quatre pattes, en même temps ce n'est pas forcément une posture naturelle pour ce genre d'animal donc ça n'aide pas. Toutefois, la perte de vitesse est clairement compensé par la puissance physique et impressionnante qu'elle gagne. Surtout que même si le vent et le banc n'a pas suffit à gagner ce duel, on peut très aisément remarquer que cela a quand même son effet vu qu'il semblerait que l'un de ses yeux soit fermé, les poils noirs juste au-dessus semble également être plus sombre que le reste, même un peu plus humide.. bien sûr il faut faire attention à ce genre de détail concernant les poils car c'est très discret. L'animal qu'est Zoé aujourd'hui est blessé. Une bonne nouvelle ? Sûrement pas car il n'y a sûrement rien de plus dangereux qu'un animal blessé.

La lenteur de Zoé allait sûrement permettre à la porteuse d'avoir l'avantage de la vitesse, surtout qu'avec un Miraculous, elle va pouvoir esquiver avec une grande aisance à tous les coups, mais ce n'est pas ce qui va la faire abandonner, loin de là, surtout que Zoé a un léger angle mort avec cette histoire. Même si niveau force, la porteuse est clairement en défaut dans cette histoire. De son côté, elle aura sûrement besoin de beaucoup de coups et de temps, voire de subterfuges pour réussir à mettre réellement à mal un animal comme Zoé avec autant de fourrure de défense alors que pour Zoé, il lui suffira sûrement de deux ou trois coups uniquement pour la mettre hors d'état de nuire et réussir à lui exploser son Miraculous ; vaut-il encore qu'elle arrive à toucher.

Pour se faire, Zoéurs laissa abattre ses immenses sur la porteuse sans relâche. Faisant tomber un bras sur elle, toucher ou rater, elle le relèvera pour faire tomber le second bras. Recommençant jusqu'à arriver à gagner son duel. Une stratégie basique, animal même.. ce qui tombe bien, c'est exactement ce qu'elle est à l'heure actuelle. Puis même si elle tente de fuir, Zoé l'ours continuera de la suivre, de la traquer au besoin grâce à son odorat. Cela sera très compliqué pour elle de fuir et ce n'est pas dans la mentalité, dans les ordres qu'elle a reçu, d'abandonner. Qu'importe où elle se rend, Zoé suivra cette porteuse jusqu'à l'épuisement totale.. que cela soit celui de la porteuse ou bien celui de l'animal.

Codage par Libella sur Graphiorum

▼ Badges ▼
Ivy Holly
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Ivy_po10
Messages : 36
Date d'inscription : 09/08/2023

Ivy Holly
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Ivy_po10
Messages : 36
Date d'inscription : 09/08/2023

Vilaine
Ivy Holly

[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Empty Re: [Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé)

Mar 2 Juil - 18:22


Rien ne sera plus comme avant
feat Zoé Lee



Le premier essai de Desorrow fut un franc succès. Elle vit le banc percuter l'animal avec une certaine satisfaction. La vilaine avait vu juste : le potentiel de la libellule était immense... bien plus que celui de la souris. Mullo était tout sauf une grande perte, cela lui sautait aux yeux. Certes, lorsque le Kwami s'est rebellé, elle avait songé à l'offrir à Papillon pendant un temps.

Puis elle s'est ravisée, songeant que le super-vilain n'aurait pas apprécié de recevoir un traître en cadeau. De plus, la souris l'aurait sans doute exaspéré avec toutes ses taquineries. Bien entendu, le Kwami étant à nouveau libre, il n'était pas impossible qu'il atterrisse entre de bonnes mains. Cette idée ne dérangeait nullement Desorrow car, tôt ou tard, Mullo paiera le prix de sa trahison.

Ivy ne pardonnait jamais aux traîtres. Pourquoi ferait-elle une exception pour les Kwamis ? Si Lulla ne se tenait pas à carreaux, autant dire que son sort ne sera guère plus enviable que celui de son prédécesseur. Quoi qu'il en soit, son pouvoir lui plaisait bien. La vilaine sourit froidement sous son masque. Sa décision était prise. Elle gardera ce Miraculous, que cela lui plaise ou non.

Bien entendu, un tel choix ne sera pas sans conséquences. Quelques "dommages collatéraux" seront sans doute à prévoir durant certaines rencontres, mais ce n'est pas comme si Desorrow les attendait de pied ferme. Ce n'est pas comme si elle l'avait toujours su en prenant ce chemin. A ses yeux, ces détails étaient aussi insignifiants que ces héros en pyjamas bariolés.


Sans surprise, le Terminator ne se laissa pas intimider par l'ours, même une fois dressé sur ses pattes arrières. A vrai dire, elle était tant habituée aux attaques grandioses de Papillon qu'il en faudrait sans doute beaucoup plus pour l'impressionner, contrairement aux Parisiens qui paniquaient les quatre-quarts du temps.

Amusée, la vilaine se baissa vivement, esquivant la patte de l'animal tout en songeant qu'elle ne passait pas une si mauvaise journée, finalement. Sa fausse gentillesse a enfin fini par porter ses fruits. En sauvant Elena et Zoé, Desorrow était était loin d'imaginer qu'elle y gagnerait au change. Tous ces efforts ont enfin été récompensés... à cette pensée, la fierté qui émanait d'elle s'accrut davantage.

Presque aussitôt après l'avoir évité, le Terminator s'écarta d'un bond. D'un geste vif, elle lança à nouveau ses éventails en visant sa tête. Que la vilaine réussisse son coup ou non, peu lui importait cette fois. Ce n'était qu'un tour de passe-passe pour l'occuper un peu. Un tourbillon apparut soudain et emporta les restes du banc, sans doute pour faire tomber une pluie de coups sur l'ours s'il se retrouvait pris dedans.

Si Desorrow y allait un peu fort ? Non, pas le moins du monde. A ses yeux, les plus grands vilains ne font preuve qu'aucune pitié, même envers un ours en peluche. Et puis, elle était loin de se battre sérieusement. Tout portait à croire que la vilaine ne cherchait qu'à s'amuser aujourd'hui. Ses mouvements étaient gracieux, comme si elle dansait de joie en combattant, littéralement.


Le tic tac de sa barrette la rappela à l'ordre. Sa détransformation pouvait se produire d'un instant à l'autre. Heureusement, Desorrow avait le don d'avoir toujours une longueur d'avance. Se mettant soudain à courir vers un arbre repéré plus tôt, le Terminator fut soulevé par un autre tourbillon durant quelques secondes, s'y réfugiant avec un rire narquois.

Certes, la vilaine n'était pas sans savoir que les ours peuvent grimper aux arbres. Néanmoins, elle était confiante. Au vu de sa vitesse, l'ours n'était pas près de la rattraper. Quant à Lulla, lui trouver des insectes à grignoter ne devrait pas être bien difficile. Après tout, ce n'était pas ce qui manquait en plein air...

Code par K'Aya de Never-utopia.




Ivy se joue de vous en #40E0D0,
Lulla s'extasie en #0000ff.

Cadeau:
▼ Badges ▼
Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Zoé Lee
Badges obtenus : badge_14
[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) IMG_defaut_forum
Messages : 29
Date d'inscription : 11/12/2023

Héroïne
Zoé Lee

[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Empty Re: [Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé)

Mer 10 Juil - 14:49






Avec
Ivy


Rien ne sera plus comme avant


Un rugissement bestial et c'était parti pour vouloir écraser une pauvre porteuse afin de lui extirper sauvagement le Miraculous qu'elle ne mérite pas, cet objet qui emprisonne l'un des confrères de la créature qui attaque la ville. Bien sûr, c'est une chose que Zoé ignore, elle ne réagit qu'instinctivement, sachant que Zoé n'est même plus là pour réfléchir à ce qu'elle fait. Combien de temps cela va durer d'ailleurs ? Aucune idée, mais cela fait déjà un long moment que cette attaque dure et si on se fit aux anciennes, même si ce n'est pas entièrement comme les précédentes, cela ne dura que très peu de temps au final donc si l'ours terrible veut réellement accomplir la volonté de son maître, il doit faire très vite. Sauf que quelque chose, ou plutôt quelqu'un n'est pas des plus coopératives, ce pseudo robot terrible contrôlant le vent.

Zoé se plaça sur ses pattes arrières afin de pouvoir abattre violemment ses pattes avant sur son corps qui parait si frêle et pourtant si solide grâce à ce pouvoir qu'on lui a confié. Malheureusement, le premier coup de la Zoéurs n'a pas réellement atteint son but à cause d'une esquive très judicieusement faite. Sauf que dans cette position, l'ours n'est pas des plus rapides et le temps de se repositionner va être compliqué et laisser une immense ouverte dans sa défense que l'individu bleu va en profiter à tous les coups. Elle prit de la distance vis-à-vis de l'animal en furie et sans réellement attendre très longtemps, elle lança de nouveau ses éventails en direction de la jeune femme ours. Impossible malheureusement d'esquiver aussi facilement qu'elle aimerait.

Le premier éventail toucha la tête de l'ours qui eut un léger effet de recul, grognant à cause de la douleur, mais rien de bien grave à vrai dire. Le second éventail finit par toucher également le visage, du moins c'est ce qu'il aurait fait, mais Zoé réussi à stopper l'éventail en le frappant de la paume de sa patte pour l'écraser au sol. Le premier coup l'ayant assez réveiller pour avoir assez de présence d'esprit pour riposter face à la seconde salve très rapprocher de son attaque. Peut-être qu'elle aurait mieux fait de se prendre le second coup également car cela aurait pu la mettre hors de portée de cette bourrasque de vent qui emportant tous les objets du coin qui finit complètement d'énerver l'animal, si elle ne l'était pas assez à vrai dire. Les coups l'affaiblissaient certes, mais cela augmentait également sa rage.

Alors que tout ceci ce calmait un peu, un tout petit peu à vrai dire, l'ours pouvait voir cet individu qu'il a prit en grippe s'enfuir, prendre de la distance. Hors de question de la laisser faire pour autant. Faisant fie du vent, luttant contre, ayant retrouver sa position naturelle à quatre pattes, Zoé se mit à se ruer en direction de la porteuse de la libellule en grognant et hurlant à la mort à cause de ses blessures et de sa souffrance. Elle trouva refuge dans les hauteurs d'un arbre, arbre qui subit le fait de se faire percuter par un ours titanesque qui fit trembler le dit arbre de tout son être et qui ouvrit en plus légèrement le crâne de l'animal, faisant couler le sang sur ses poils crâniens.

Malheureusement, cela ne va pas arrêter Zoé dans sa traque et cela ne semble pas suffire pour faire descendre l'insecte de son perchoir. Immédiatement, Zoé se mit à grimper sur l'arbre, de tout son corps. Lentement certes, mais l'arbre n'est pas si grand que ça, donc elle arrivera à atteindre son objectif plutôt rapidement à vrai dire.. du moins tant qu'elle ne grimpe pas encore et encore jusqu'à la plus haute branche de cet arbre. Plus cela ira haut, et plus l'ascension sera difficile pour une créature aussi grosse que Zoé actuellement. Du moins c'était l'objectif premier car une chose étrange se passa lorsque l'ours arriva quasiment au niveau de la porteuse.. est-ce que c'est à cause d'une branche trop fragile ? Un moment de faiblesse ? Une maladresse ? Impossible de le savoir, mais la Zoé Ours se mit à basculer vers l'arrière et tombant de tout son poids en direction du sol.

Durant la chute de l'Ours, une chose étrange se passa également. Sa forme d'ours, elle semblait se réduire, petit à petit qu'elle se rapprochait du sol. Les poils disparurent petit à petit, des poils blonds commençaient à faire leur apparition sur le crâne.. Petit à petit, Zoé reprenait sa forme originelle, reprenait son apparence d'humaine comme elle était avant sa transformation. Du moins presque pareil car durant son combat, elle s'est prit des coups et elle s'est mise à saigner.. ce qui est toujours le cas. La chute risque d'être violente. Être un ours de plus de cent kilos qui tombent de cette hauteur ou bien être une jeune femme d''une cinquantaine kilos tomber de cette même hauteur.. Le résultat risque d'être très différent. Surtout que la petite blonde semble être inconsciente, aucune chance qu'elle puisse s'en sortir dans cet état d'une telle chute. Il ne reste plus qu'espérer un miracle.

Codage par Libella sur Graphiorum

▼ Badges ▼
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

[Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé) Empty Re: [Event des trois ans] Rien ne sera plus comme avant (PV Zoé)

▼ Badges ▼

Réponse rapide